Accueil Diplomatie Lutte contre le terrorisme : le Ghana veut prêter main forte au...

Lutte contre le terrorisme : le Ghana veut prêter main forte au Burkina

Ghana Burkina Terrorisme
Les deux chefs d'Etats ont échangé sur la coopération qui lie les deux nations.

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a effectué une visite d’amitié et de travail au Burkina Faso. Il a été reçu par le Président du Faso, Roch Kaboré, le mercredi 9 juin 2021 au palais présidentiel de Kossyam. Les deux chefs d’Etat se sont par la suite entretenus en tête-à-tête à l’issue duquel ils ont animé un point de presse.

Par André-Martin Bado

Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo et sa délégation ont été accueillis, le mercredi 9 juin 2021, par le Président du Faso, Roch Kaboré.

Au cours de cette visite, le Président Nana Akufo-Addo a traduit sa compassion au peuple burkinabè suite à l’attaque de Solhan dans la région du Sahel qui a fait plus de 100 civils tués.

« Je suis là en tant que voisin du Burkina Faso mais également en ma qualité de président en exercice de la CEDEAO pour témoigner notre solidarité et notre soutien au Burkina Faso dans cette situation difficile »

Le président en exercice de la CEDEAO estime que la lutte contre le terrorisme est un phénomène qui doit être collectivement combattu. Venu avec son staff sécuritaire, Nana Akufo-Addo, a, par ailleurs, indiqué que le Ghana est engagé à prêter main forte au Burkina dans ce combat contre le terrorisme.

« J’ai envoyé ici mes hommes qui sont responsables dans la sécurité nationale de notre pays. Ce sont des hommes qui sont prêts à travailler avec vos chef de la sécurité. Moi j’ai de l’espoir que cette lutte-là, on va la gagner, parce que nous avons le soutien de nos populations », a confié le Président ghanéen.

Selon le Président du Faso, Roch Kaboré, cette visite de compassion et de solidarité est réconfortante.  Le chef de l’Etat a remercié son homologue du Ghana pour cette marque de solidarité « C’est quelque chose qui nous va droit au cœur, nous en avons besoin » a-t-il dit.

Pour lutter contre le terrorisme, le Président du Faso a fait savoir que les pays de la sous -région doivent travailler ensemble à faire en sorte que la victoire sur le terrorisme soit une victoire collective « personne en dehors de nous-mêmes les africains ensemble et unis, ne viendra nous sauver dans la lutte contre le terrorisme » a déclaré Roch Kaboré.

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
27 × 12 =