Accueil Culture 14e édition de Ciné Droit Libre : Un simulacre de procès...

14e édition de Ciné Droit Libre : Un simulacre de procès populaire à Norbert Zongo, le 13 décembre 2018

La 14e édition du festival Ciné Droit Libre se déroulera cette année à Ouagadougou , du 8 au 15 décembre 2018. La justice décriée au Faso, sera au cœur des activités de ce festival placé sous le thème : « Justice, levez-vous ». Les hommes de médias ont été informés des grandes articulations de cet événement le samedi 17 novembre 2018, par le comité d’organisation au cours d’une conférence de presse.

Après Bamako, Dakar et Abidjan, Ouagadougou s’apprête à organiser la 14e édition de Ciné Droit Libre, placée sous le thème : « Justice, levez-vous ». Un thème qui vient à point nommé, car si l’on devrait parler en d’autres termes on dira que la justice est en plein chantier au Burkina Faso avec plusieurs procès saillants en cours ou en attente, tels le putsch manqué, l’insurrection, l’affaire Norbert Zongo, Thomas Sankara, le procès des ministres du dernier gouvernement de Blaise Compaore devant la haute cour de justice etc.

Pour cette édition, les organisateurs n’ont pas manqué d’imagination. En effet, il est prévu une mise en scène de procès sur l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo. Vingt ans après le crime de Sapouy, Ciné Droit Libre va faire une simulation de procès populaire où défileront plusieurs personnes dans des rôles de juges, d’avocats, d’accusés et de témoins.

Et c’est le 13 décembre 2018, la date d’anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo qui a été choisie pour cet hommage. Ce procès imaginaire sera accompagné d’une reprise de la chanson de Black So man « j’étais au procès ». C’est une autre manière de perpétuer la mémoire de cet illustre disparu. L’idée qu’incarne cet évènement, est la quête effrénée de la justice par le peuple burkinabè comme le souligne bien François René de Chateaubriand : « La justice est le pain du peuple, il est toujours affamé d’elle ».

Il n’y a pas que la mise en scène. Il est prévu également, un dialogue démocratique sur la justice le 14 décembre 2018, à l’Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo. Lequel dialogue fera appel à des éminents juristes et des témoins des tribunaux populaires sous la révolution.

Comme à l’accoutumé, ce festival vise l’éveil des consciences. Des invités comme Claudy Siar, le célèbre animateur de l’émission Couleur Tropical à Rfi, la star très engagée du Rap Franco-congolais, Youssoupha, sont annoncés à Ouagadougou. Claudy Siar fera deux enregistrements de son émission « génération consciente », et Youssoupha est vivement attendu pour un concert le 15 décembre, date de clôture de cette grande messe, 14e du genre.

Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 10 =