Home Politique Assemblée législative : les futurs députés sont connus, enfin une trêve de...

Assemblée législative : les futurs députés sont connus, enfin une trêve de bavardage

0
Des députés
Image illustratif de députés à l'Assemblée législative

La liste des personnes devant siéger à l’Assemblée législative du Burkina Faso est en fin tombée le samedi 19 mars 2022. Beaucoup d’encre et de salive ont coulé dans cette affaire de désignation car, les mésententes sur le choix de certains candidats ont marqué l’actualité ces dernières semaines dans le pays.

Par Nicolas Bazié

Cette histoire de désignation de représentants à l’Assemblée législative transitoire était rocambolesque et digne d’un film comique.

En effet, quand ce n’est pas une autorité coutumière qui veut être le seul représentant dans le Sanmentenga, ce sont des acteurs du monde de la culture qui se regardent en chien de faïence à Ouagadougou. Ou encore se sont des incohérences qui sont dénoncées dans les Hauts-Bassins, dans ce processus de désignation de représentants à l’Assemblée législative de la Transition.

Quoi de plus normal, puisque désormais ceux qui siégeront à l’Assemblée auront des salaires, certainement « gros ». Chacun défend naturellement bec et ongle ses intérêts. Cela s’est transformé à une véritable compétition kayaks.

Dans le Centre-Nord, les intérêts personnels ont tellement surpassé ceux de la région qu’il n’y a malheureusement pas eu de représentant. Or, cette région du Burkina est frappée par le phénomène du terrorisme.

Ces comportements ont déçu plus d’un dans ce pays.  Ainsi, certaines personnes  ont donné raison à la Commission technique d’élaboration des textes et de l’agenda de la Transition, qui avait au préalable dit que les députés qui vont siéger à l’Assemblée législative, devraient le faire gratuitement. Une proposition qui a été rapidement balayée du revers de la main, lors des assisses nationales le 28 février dernier.

Pourtant, si cela avait été le cas, on éviterait les querelles ou du moins le cinéma auquel l’on a assisté. Après toutes ces scènes dans la désignation des députés, l’on pourrait se demander si le mot patriotisme existe encore au Burkina.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 22 =