spot_img
spot_img

2e édition du festival « Alimenterre » : deux projections de films à Yagma pour sensibiliser la population sur les enjeux agro-écologie

Publié le : 

Publié le : 

Semfilms/Ciné droit libre, Humundi et leurs partenaires ont en marge de l’ouverture du festival de films « Alimenterre » organisé une projection de film ce 7 novembre 2023 à Yagma, situé à une quinzaine de km de Ouagadougou, la capitale du Burkina. L’objectif de sensibiliser un large public sur les enjeux des systèmes alimentaires durables, à l’agro-écologie et le pastoralisme.

Par Issoufou Ouedraogo

En prélude à l’ouverture de la 2e édition du festival de films « Alimenterre », les organisateurs ont commencé les activités par une série de projections de films dans les quartiers populaires.

A Yagma, enfants, jeunes et adultes sont sortis massivement pour assister à la projection de deux films suivis de débat.

Il s’agit du film « L’homme qui arrêta le désert » de Yacouba Sawadogo et du film « Verts pâturages » de Gidéon Vink et Massoud Barry. Le premier film retrace le combat de Yacouba Sawadogo pour préserver la forêt.

Projection film festival Alimenterre
Projection de film à l’occasion du festival Alimenterre 2023

Ce film met en exergue le combat de Yacouba pour transformer une zone aride et désertique en forêt à travers des pratiques qu’il utilise pour la récupération des terres.

Le deuxième film a concerné le pastoralisme. Ce film évoque les problèmes que les éleveurs rencontrent, notamment sur la route du Burkina Faso vers le Ghana. Il est projeté dans le but d’amener les décideurs à prendre en compte des éleveurs.

Car, selon les statistiques disponibles au ministère de l’Élevage, et de l’élevage est un secteur très important qui représente près de 20% du PIB. Et constitue la 3e source de revenu après l’or et le coton.

« Pour nous, c’est important de venir discuter avec les populations et les inviter à nous rejoindre pour la version officielle du festival au Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingan », a déclaré le coordinateur du festival, Abdoulaye Diallo.

Projection film festival Alimenterre
Abdoulaye Diallo, coordonnateur du Festival Alimenterre

Ces projections visent à amener les citoyens à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires au Burkina et dans le monde, afin qu’ils participent à la co-construction de systèmes alimentaires durables.

Et grâce aux débats qui accompagnent chaque projection, le festival permet aux différents acteurs, citoyens, élus, agriculteurs, entrepreneurs, militants associatifs, de s’interroger ensemble et de trouver des solutions.

« Ces deux films impactent positivement et retracent l’histoire de ceux qui sont venus ici pour suivre la projection. Dans cette zone reculée de la capitale, nous avons des éleveurs et des agricultures. Nous avons appris des leçons. Le film de Yacouba Sawadogo montre la persévérance malgré les difficultés  », a soutenu Aboubacar Dicko, l’un des organisateurs du festival des films «  Alimenterre »

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...