spot_img
spot_img

2e édition du Festival « Alimenterre » : l’agro-écologie, une alternative pour la sécurité Alimentaire

Publié le : 

Publié le : 

La 2è édition du Festival de films Alimenterre a été lancée le mercredi 8 novembre 2023 au palais de la culture Jean-Pierre Guingané de Ouagadougou. Organisé par Ciné droit Libre, SEMFILMS en partenariat avec Humundi, le festival est placé sous le parrainage de Alfred Sawadogo de SOS Sahel Burkina. Ce festival vise à faire la promotion de l’agro-écologie.

Par Issoufou Ouedraogo

Le festival de films Alimenterre est une initiative de l’ONG SOS Faim qui à l’occasion de cette 2è édition a dévoilé sa nouvelle désignation.

Cette ONG est devenue désormais Humundi. Il s’agit de la composition des mots « humain et monde ». Cette 2è édition se tient sous le thème « quelle alternative pour des systèmes alimentaires durables ? ».

Au Burkina, le Festival est organisé en partenariat avec Ciné droit libre et SEMFILMS pour la promotion de l’agro-écologie.

Selon Alimata Sawadogo, représentante pays de Humundi, « le monde change et les défis du développement auxquels nous sommes confrontés évoluent constamment et nous devons nous adapter, innover et explorer de nouvelles façons de relever les défis actuels et futurs pour rester pertinentes et efficaces ».

Pour Alimata Sawadogo, la vision de Humundi est celle d’un monde sans faim, juste et solidaire basé sur le développement équitable et durable où chaque individu peut vivre en harmonie en satisfaisant ses besoins fondamentaux dans le respect des générations futures.

Festival films Alimenterre
Le coordonnateur du Festival Alimenterre, Abdoulaye Diallo

Le festival Alimenterre entend contribuer à « nourrir les populations tout en gardant et en sauvegardant les ressources naturelles à travers l’exploitation familiale agricole avec des méthodes durables».

Le festival « Alimenterre » est un festival pour promouvoir l’alimentation saine, l’alimentation durable, la question du pastoralisme, foncière et l’agro-écologie.

Ce festival est une sorte de plateforme où les experts vont se retrouver avec le public pour discuter de ces questions », a déclaré le coordonnateur du comité d’organisation, Abdoulaye Diallo.

Et pour lui, les experts sont souvent dans leurs laboratoires et qui ne partagent pas toutes leurs idées avec les populations.

Ce festival met tout le monde ensemble autour des films pour discuter des problématiques très importantes pour nous. Il faut qu’on chasse ce que nous mangeons.

Selon M. Diallo, durant ce festival qui se tient du 8 au 11 novembre 2023, il aura des ateliers qui vont porter sur la culture hors sol, un forum sur l’agro-écologie, le foncier et la souveraineté alimentaire.

Le coordonnateur du comité d’organisation a invité le public à sortir massivement pour participer aux projections-débats sur la souveraineté alimentaire du Burkina et sur l’accaparement des terres…

« Nous sommes au cœur de la problématique de la question des terres. Dans au moins quatre ou cinq régions de notre pays même quand il pleut normalement, les récoltes sont toujours insuffisantes pour nourrir les familles.

Il est temps que nous considérions la terre telle qu’elle est c’est-à-dire un être vivant qu’il faut nourrir à partir de la fumure organique pour que nous puissions maitriser et augmenter la capacité de nos terres qui sont pauvres dans la rétention de l’eau », a indiqué le parrain de cette 2è édition, Alfred Sawadogo de SOS Sahel Burkina.

Festival films Alimenterre
Alfred Sawadogo de SOS Sahel Burkina et parrain de la 2e édition

Pour le parrain, Alfred Sawadogo, «plus les producteurs sont jeunes, plus ils acceptent volontiers de pratiquer les nouvelles techniques que nous leur apportons.»

Ce festival, poursuit le parrain, est une bonne initiative qui permet de donner et de recevoir du milieu des producteurs.

Cela va dégager sûrement des recommandations qui peuvent arriver au niveau du gouvernement pour qu’il en tienne compte pour la bonne tenue de notre agriculture.

Le festival Alimenterre se déroule du 8 au 11 novembre 2023 au palais de la culture Jean-Pierre Guingané de Ouagadougou.

Les activités au programme sont entre autres les projections de films sur l’agro écologie suivies de débats, les forums sur le foncier et la souveraineté alimentaire, une exposition vente de produits alimentaires, la dégustation de mets locaux et des prestations artistiques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...
spot_img

Autres articles

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...