spot_img
spot_img

CAN Infos : ce qu’il faut retenir de la 2e journée

Publié le : 

Publié le : 

Jouée de jeudi à dimanche, la 2eme journée de la Coupe d’Afrique des Nations a été marquée par des surprises mais aussi par les qualifications de deux équipes pour les 8emes de finale.

Par Issoufou Ouedraogo

A cette deuxième journée, le champion en titre, le Sénégal continue de faire bonne impression. Après avoir battu la Gambie (3-0), le Sénégal a dominé le Cameroun (3-1) et occupe donc la tête du groupe C.

Les Lions de la Teranga, avec 6 points, sont déjà qualifiés pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), avant le dernier match face à la Guinée. Une autre sélection, le Cap Vert, a aussi réussi ce sans-faute pour le moment.

Après le Ghana (2-1), c’est le Mozambique (3-0) qui a affronté les Requins Bleus, qui sont, eux, sûrs de terminer à la 1ere place du groupe B.

Avec 4 points, l’Angola, le Burkina Faso, le Mali et le Maroc vont désormais devoir se battre lors de leur dernier match.

La Cote d’Ivoire, après avoir assuré lors du match d’ouverture face à la Guinée-Bissau (2-0), elle a raté le cap lors du choc du groupe A face au Nigéria (0-1).

Actuellement 3eme, les Éléphants n’auront pas droit à l’erreur lors du dernier match de la phase de groupes face à la Guinée Equatoriale, même s’ils pourraient quand même passer par la petite porte avec 3 points.

Situation plus ou moins similaire pour l’Égypte, qui a fait deux matchs nuls (2-2 contre le Mozambique puis 2-2 contre le Ghana). Surtout que les Pharaons devront désormais faire sans Mohamed Salah, pour blessure.

Enfin, trois grosses nations africaines sont sur la sellette avant la 3eme et dernière journée de la phase de groupes. Avec seulement 2 points au compteur, après un nouveau match nul arraché dans les derniers instants face au Burkina Faso (2-2),  l’Algérie devra désormais faire beaucoup mieux face à la Mauritanie.
Depuis leur sacre en 2019, les Fennecs ont décidément du mal à briller à la CAN.

Battu par le Sénégal, le Cameroun n’a lui qu’un point et devra impérativement s’imposer face à la Gambie pour espérer voir les 8emes de finale de la compétition.

Gros danger également pour la Tunisie, qui vient de faire 1-1 contre le Mali. Actuellement dernière du groupe E, les Aigles de Carthage devront donc battre l’Afrique du Sud pour compter continuer la compétition.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...