Accueil Non classé 33e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara : une bourse doctorale dédiée...

33e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara : une bourse doctorale dédiée au père de révolution burkinabè

A l’occasion de la commémoration des 33 ans de l’assassinat du président Thomas Sankara, le mouvement Le Balai citoyen a tenu une conférence de presse ce 14 octobre 2020 à Ouagadougou. L’organisation de la société civile s’est exprimée sur l’institution d’une bourse doctorale Thomas Sankara. Cette bourse est octroyée par Global Partenership Network.

Par Etienne Doly, stagiaire

La commémoration de la 33e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara est marquée au plan national par le baptême de l’université Ouaga 2 en Université Thomas Sankara. Elle sera officiellement inaugurée ce 15 octobre 2020. Aussi l’érection de la statut Thomas Sankara sur le lieu de son assassinat qui est devenu le lieu le plus visité au Burkina en quelques mois. 

Au-delà des multiples hommages nationaux, une reconnaissance internationale a été faite au père de la révolution burkinabè à travers l’octroi d’une bourse doctorale dénommée Bourse doctorale Thomas Sankara. Cette bourse est octroyée par Global Partenership Network (GPN) ou réseau de partenariat mondial. La vision du groupe est de requestionner les partenariats mondiaux et durant quatre ans au pouvoir, le président Thomas Sankara s’est penché sur ces questions.

L’appellation de cette bourse repose sur la vision qu’avait le Président Thomas Sankara des relations internationales notamment celles Nord-Sud. « Notre désir de donner aux bouses le nom de cette personnalité exceptionnelle remonte à son approche pionnière des partenariats mondiaux, que nous considérons comme une inspiration pour notre propre engagement critique dans les relations Nord-Sud et Sud-sud » a expliqué GPN. Pour le groupe le président Thomas s’était fermement opposé au néocolonialisme et a énormément contribué à l’émancipation et à l’autodétermination des peuples africains. Selon GPN les œuvres de Thomas Sankara « continuent d’inspirer la jeunesse africaine et internationale jusqu’à aujourd’hui. » Durant ses quatre années de gouvernance, il a réduit le train de vie de l’Etat et a fait de la bonne gouvernance sa ligne de conduite. Il a en outre favorisé la participation des femmes à la gouvernance, la décentralisation et la démocratisation du pouvoir d’Etat etc. Le capitaine Thomas Sankara a « renoncé à l’utilisation des voitures Mercedes coûteuses, afin de les remplacer par des options moins chères, tels que des voitures compactes, et même en se rendant lui-même au travail à vélo » a précisé GPN dans son communiqué.

Le GPN est Logé à l’Université de Kassel en Allemagne et regroupe 12 établissements d’enseignement supérieur de tous les continents pour la recherche et la formation. Il compte aussi en son sein, des groupes de la société civile dont le Balai citoyen. Ce réseau de partenariat mondial a vu le jour en 2020. Au Burkina c’est l’Université des sciences appliquées de développement (USAD) qui est partenaire de GPN. L’agriculture, l’économie, l’énergie, les relations internationales, les domaines d’innovations et les connaissances alternatives sont les domaines de recherche pour cette bourse. Le GPN octroie également des bourses de Master et de maîtrise aux étudiants des universités partenaires.

Pour Ousmane Lankoandé, secrétaire exécutif du Balai Citoyen, le nom de Thomas Sankara a été retenu non pour faire de la mode mais cela est lié à son combat pour la souveraineté alimentaire, la remise en cause de la dette des pays africains et son engagement contre les inégalités. « Le nom du président Thomas Sankara va être connu à travers les appels à candidature parce que chaque fois qu’il y a un appel à candidature ce sont des milliers d’étudiants qui postulent » a-t-il indiqué. L’image du président Sankara va donc être valorisée et perpétuée. Pour lui, il a été très difficile de faire le choix parmi ces éminents personnalités mais le GPN a trouvé que dans la thématique c’est la personnalité de Sankara qui se dégageait le plus.

Le GPN a désigné Thomas Sankara parmi d’autres personnalités qui sont entre autres Walter Rodney (activiste, historien Guyanais), Mahatma Ghandi, Nelson Mandela, Wangari Maathai (activiste kenyane, défenseur de l’environnement et prix Nobel de la paix en 2004) …

La famille du regretté président ont salué cette initiative. « C’est une joie et un honneur pour la famille parce que le nom de notre frère continue d’être élevé et prôné très haut. C’est une fierté et cela nous soulage beaucoup », a déclaré Valentin Sankara, frère du président Sankara.

www.libreinfo.net