Home A la une 72H du communicateur : les futurs professionnels de médias réfléchissent sur leur...

72H du communicateur : les futurs professionnels de médias réfléchissent sur leur rôle et responsabilité avant, pendant et après les élections

La cérémonie d’ouverture des 72 heures du communicateur de l’Institut panafricain d’étude et de recherche sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC), a été officiellement lancée ce 17 décembre 2020 à Ouagadougou. L’édition 2020 est placée sous le thème « Rôle et responsabilité des acteurs de l’information et de la communication en période électorale : Avant, pendant et après ».

Par Etienne Doly, stagiaire

Les 72h du communicateur est une activité du Club des étudiants en communication et journalisme de l’IPERMIC qui réunit les acteurs de l’information et de la communication.

Elle constitue une tribune de partage d’expériences entre ces futurs journalistes et communicateurs et les professionnels du domaine. Les réflexions seront menées autour des conférences, panels et projections de films.

Cette édition qui se tient en année électorale vise à outiller les futurs journalistes et communicateurs sur leurs rôles et responsabilités en période électorale, afin de consolider la démocratie. D’où le thème :« Rôle et responsabilité des acteurs de l’information et de la communication en période électorale : Avant, pendant et après. ». Le président du Club des étudiants de l’IPERMIC, Salif Zongo, est satisfait de l’ouverture effective de l’activité. Il a témoigné sa gratitude aux différents partenaires pour leur accompagnement dans l’organisation de ces journées.

Le président du Club des étudiants de l’IPERMIC, Salif Zongo
Le président du Club des étudiants de l’IPERMIC, Salif Zongo

Le directeur de l’institut a salué les différents partenaires qui accompagnent l’école dans la tenue de cet évènement. Il a appelé les étudiants à cultiver l’esprit de famille pour ne pas laisser quelqu’un au bord de la route. « Les 72 heures constituent une opportunité pour les étudiants de renforcer davantage leurs liens. Nous devons avoir un esprit d’équipe, un esprit de groupe pour réussir ensemble », laisse entendre le Pr Firmin Gouba.
Pour lui, les 72 heures sont une continuité et une pratique de la pédagogie que les étudiants reçoivent en classe. Il invite donc les étudiants à une forte mobilisation pour la réussite de l’évènement.

Pr Firmin Gouba,Directeur de l'IPERMIC
Pr Firmin Gouba,Directeur de l’IPERMIC

Les étudiants de l’institut saluent la tenue de l’activité qui constitue pour eux, un cadre de rencontre et d’échanges avec les professionnels du domaine de la communication et du journalisme notamment leurs aînés.

Pour Larissa Somda étudiante en Licence2, « Les 72 heures sont un évènement qu’il ne faudrait pas manquer parce que c’est une tribune où se rencontrent les aînés et les étudiants, mais aussi de réseautage »,indique-t-elle.

« Les 72 heures représentent une activité phare pour moi dans la mesure où elle est à la fois instructive et ludique. Des conseils nous ont été prodigués sur les métiers que nous embrasserons à travers les panels »,se réjouit Rahim Ouédraogo étudiant en Licence 1.

La cérémonie d’ouverture est suivie de deux panels animés sur le thème de l’édition 2020
Plusieurs activités sont au programme. Il s’agit entre autres, la coupe du Directeur Général de l’institut, des panels et projection de film sur le thème, un master class, les compétions d’art oratoire, un concours miss et une nuit culturelle du communicateur, une soirée Gala et la nuit des partenaires.

L’édition 2020 est placée sous le parrainage d’Éric Mamboué, directeur pays de Wateraid et sous la présidence d’honneur du Pr Rabiou Cissé, président de l’université Joseph Ki-Zerbo.

www.libreinfo.net