spot_img
spot_img

Burkina Faso: Ablassé Ouédraogo est reparti libre après 2 heures d’audition à la police nationale

Publié le : 

Publié le : 

Le président du parti politique Le Faso Autrement, Dr Ablassé Ouédraogo a été auditionné par la police nationale ce mardi 6 juin 2023 dans le cadre d’un dossier relatif à un appel à incendie du palais du Moogho Naaba Baongo à Ouagadougou.

Par La Rédaction

Le président de Le Faso Autrement, Dr Ablassé Ouédraogo a été entendu par la direction d’investigation criminelle (DIC) de la police nationale ce mardi 6 juin  2023 à Ouagadougou.

Il a été convoqué le lundi 5 juin par la police pour être entendu sur un dossier qui défraie la chronique au Burkina Faso depuis quelque temps. Il s’agit de l’affaire dite appel à incendie du palais du Moogho Naaba Baongo à Ouagadougou.

C’est une affaire déjouée par les autorités selon un communiqué du procureur du Faso,le dimanche 21 mai 2023, qui indique que des personnes contactées ont dénoncé le projet à la justice.

L’affaire n’est pas encore jugée mais au moins six acteurs de la société civile et des journalistes sont en détention préventive à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

Selon Ablassé Ouédraogo contacté par Libreinfo.net ce mardi soir, son audition a duré deux heures entre 8h et 11h. Après l’audition, la police a gardé son ordinateur portable et son téléphone pour les besoins d’enquête. Il explique que son nom aurait été cité dans une conversation des personnes interpelées et détenues dans l’affaire, citant les enquêteurs.

Il a donc regagné son domicile libre. Il n’est pas le premier homme politique à passer à la police nationale dans l’enquête en cours de ce dossier. Bien avant lui, Zéphirin Diabré, le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a été convoqué le 19 mai et libéré après son audition.

Selon le communiqué du Procureur du Faso, Harouna Yoda les personnes poursuivies sont mises en cause pour des faits « d’association de malfaiteurs », « divulgation de fausses informations » et « incitation à un attroupement armé ou non armé ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...