Accueil Politique Affaire Norbert Zongo: Ce que dit le décret d’extradition de François Compaoré

Affaire Norbert Zongo: Ce que dit le décret d’extradition de François Compaoré

François Compaoré,frère cadet de Blaise Blaise Compaoré
François Compaoré,frère cadet de Blaise Blaise Compaoré

Par La Rédaction

C’est fait! pourrait-on dire. Le gouvernement français a signé le décret d’extradition de François Compaoré,le frère cadet de l’ancien président burkinabé Blaise Compaoré. Dans un courrier confidentiel signé par les autorités françaises,François Compaoré doit être extradé vers le Burkina Faso en réponse au mandat d’arrêt émis par le juge d’instruction Emile Zerbo en 2017 pour des faits qualifiés d’incitation à assassinat.

Selon le décret d’extradition dont Libreinfo.net a pu obtenir copie François Compaoré pourrait former une demande d’aménagement de peine selon les modalités prévues par la loi burkinabè en cas d’une condamnation à vie.Il doit être incarcéré à la maison d’arrêt et de correction de Ouagdougou ou dans tout autre établissement pénitentiaire présentant des conditions de détention au moins aussi favorable. Le courrier ajoute qu’il a accès à un service médical adapté tout au long de sa détention. François Compaoré pourra rencontrer son avocat et toute personne en charge de sa défense de façon confidentielle à chaque  fois que lui ou ses avocats formulent la demande.Selon les termes du décret d’extradition l’accusé doit pouvoir exercer librement et sans restriction son culte.Enfin il sera jugé publiquement,contradictoirement  et dans un délai raisonnable par un tribunal indépendant et impartial établi par la loi,en bénéficiant du temps et des moyens de préparer sa défense  à l’aide du conseil de son choix ou si nécessaire à l’aide d’un conseil fourni gratuitement.

Dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Norbert Zongo, le frère cadet de Blaise Compaoré a été interpellé par la police française dimanche 29 octobre 2017 par la police française à son arrivée à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.Depuis lors,il est passé plusieurs fois devant les juridictions françaises pour son extradition au Burkina.

www.libreinfo.net