Home A la une Affaire unité anti-drogue: 8 policiers inculpés devant le tribunal de Ziniaré pour...

Affaire unité anti-drogue: 8 policiers inculpés devant le tribunal de Ziniaré pour homicide involontaire

Unité anti drogue Ouagadougou morts de 11 personnes
Une vue d'entrée de l'unité anti drogue de Ouagadougou

Le 15 juillet 2019,onze personnes en détention à l’unité anti drogue à Ouagadougou avaient trouvé la mort. Ces personnes avaient été placées en garde à vue, dans le cadre d’une enquête de la police nationale. L’affaire avait fait grand bruit jusqu’au sommet de l’Etat. Plusieurs responsables de la police en charge de cette section avaient écopé des sanctions à titre conservatoires.

Par Alassane Ouédraogo, Correspondant Ziniaré

Un an et demi après le décès suspect des onze détenus dans les services de l’unité anti-drogue de Ouagadougou, la justice veut faire la lumière sur cette affaire. C’est le tribunal de grande instance de Ziniaré, province de l’Oubritenga qui a été désigné pour le procès. Le 8 janvier dernier, huit policiers parmi lesquels deux Commissaires ont été appelés à la barre. Quelques temps après le début de l’audience, le procès a été renvoyé au 19 février à la demande des avocats de la défense afin de bien prendre connaissance du dossier.

Les huit policiers sont poursuivis pour trois charges: homicide involontaire, mise en demeure de la vie d’autrui et omission de porter secours à autrui. Tous les accusés comparaissent libres, ils ne sont pas détenus. Selon le tribunal, au moins une trentaine de personnes étaient détenues à l’unité anti-drogue dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019 où le drame est survenu. Des rescapés devront passer à la barre comme témoins pendant le jugement.

Toutes les personnes décédées avaient fait l’objet d’interpellation dans le cadre d’une enquête sur un trafic et consommation de drogue. Le chef de division de l’unité anti-drogue de la police nationale Richard Bélem a été démis de ses fonctions à l’époque des faits.

www.libreinfo.net