Accueil Développement Agriculture:visite du ministre Salifou Ouédraogo au pas de course dans la région...

Agriculture:visite du ministre Salifou Ouédraogo au pas de course dans la région des Cascades

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a effectué le 24 juillet 2020, une tournée dans la région des Cascades.C’est dans le cadre du suivi de la campagne humide 2020-2021. Il a saisi l’occasion pour visiter les réalisations du Projet d’Appui à la Promotion des Filières Agricoles (PAPFA) à Tiéfora et à Douna.

Par Vincent Konkobo, correspondant Banfora

Accompagné de Madame le gouverneur de la région des cascades et les autorités locales, le ministre Salifou Ouédraogo et son staff ont entamé le périple par la visite d’un bas-fonds rizicole à Kansianra et d’un site maraîcher en plein travaux d’aménagement à Labola, un village de la commune de Tiefora.

Selon le responsable des travaux, le taux d’avancement est de 40% pour le bas-fonds et deux hectares sur un total de cinq, du site maraîcher en cours d’aménagement avec huit puits de grand diamètre déjà réalisés, devant servir à l’irrigation en vue d’une production continue.

Malgré l’inachèvement des travaux, Salifou Ouédraogo a constaté qu’une superficie de 18 ha a été emblavée sur un total de 23 ha exploitables, par les producteurs du riz. Ce qui s’explique de l’avis de M. Bado, directeur provincial de l’agriculture de la Comoé, la mise en œuvre du programme présidentiel, à savoir l’atteinte d’un million de tonnes de riz au cours de cette campagne agricole.

 Le site rizicole est occupé par un total de cent (100) producteurs dont 58 femmes. Occasion pour le ministre de féliciter l’ensemble des acteurs pour ce dynamisme et les encourager à la mise en œuvre du programme présidentiel « d’un million de tonnes de riz, afin d’assurer la sécurité alimentaire au Burkina Faso ».

Pour les bénéficiaires, ces aménagements agricoles leur permettent d’accroître leur productivité: « Nous remercions le ministre et sa délégation pour avoir effectué ce déplacement sur notre site. Ce site nous permet d’exceller dans la production et d’avoir des revenus pour pouvoir gérer nos dépenses », a indiqué Seignin Sagnon, président des producteurs au niveau des bas-fonds.

Le ministre Ouédraogo satisfait de l’avancée des travaux mais aussi le courage et l’engagement des producteurs sur les différents sites rizicoles les a encouragés à maintenir le cap :“Je les ai exhortés à mettre à profit les bas-fonds aménagés et les périmètres irrigués afin de concrétiser l’Initiative présidentielle ” Produire un million de tonnes de riz paddy d’ici à 2021.”, les a-t-il encouragés.

Pour Tollé Sagnon, chef de canton de Tiefora, cette initiative gouvernementale permettra de sauver l’environnement, parce que la plupart des dames et jeunes qui s’adonnaient à la coupe du bois pour le charbon en saison sèche, se consacreront désormais à l’exploitation de ces périmètres aménagés.

Après Tiéfora, le ministre Salifou Ouédraogo a mis le moteur en route pour le périmètre maraîcher de Douna dans la province de la Léraba. Là, c’est au pas de course que le site de 4 ha avec maîtrise totale d’eau est en exploitation a été visité.

Il a promis d’œuvrer avec le PAPFA, à la mise à disposition d’équipements et intrants agricoles aux producteurs et à l’installation d’infrastructures de transformation et de commercialisation des produits agricoles dans la zone d’intervention du Projet.

Il s’agit selon le ministre du modèle d’exploitation agricole résiliente et performante pour la transformation structurelle de l’agriculture burkinabè qui est en expérimentation. Ce périmètre est exploité par un groupement de femmes.

www.libreinfo.net