Home Diplomatie Aide au développement : quand les Ambassades de France et de Chine...

Aide au développement : quand les Ambassades de France et de Chine se battent sur les chiffres

0
Burkina-France- Chine
Image illustrative de l'ambassadeur de Chine à gauche et l'ambassadeur de France à droite

L’opinion publique burkinabè devient plus exigeante de transparence dans les partenariats qui lient son pays avec les autres pays. Face à cette situation, des ambassades des grandes puissances se vantent de leur apport économique au développement du Burkina Faso à travers des publications de chiffres. C’est du moins ce que l’on a pu constater sur les pages facebook des ambassades de France et de Chine.

Par Daouda Kiekieta

D’aucuns disent que le langage des chiffres est souvent le plus compréhensible chez une bonne partie de l’opinion publique. C’est dans ce sens que l’on assiste à une “concurrence” des chiffres entre l’Ambassade de France et celle de Chine, dans un contexte où la société civile burkinabè devient plus exigeante vis-à-vis des partenaires bilatéraux du pays.

Dans une publication sur sa page Facebook, l’Ambassade de France se vante de sa grande contribution en aide bilatérale au profit du Burkina Faso et parle d’une coopération engagée et palpable. « Sur la période 2016 à 2020, la France a occupé le 1er rang du pays le plus grand contributeur en aide bilatérale au Burkina Faso, avec une moyenne de 108,504 millions de dollars US (plus de 68 milliards de FCFA)», se félicite l’ambassade de France, citant une publication du journal L’Economiste du Faso.

La diplomatie française à Ouagadougou a fait cette publication le 9 août 2022 sur la page Facebook de l’Ambassade.

France- Burkina
Capture illustrative

Comme une réponse à cette publication, la République populaire de Chine par la voix de son Ambassade au Burkina Faso, répondra par le même canal le même jour en début de soirée. Quelques heures après cette publication, c’est le tour de l’Ambassade de Chine de présenter l’évolution des ses échanges commerciaux avec le Burkina Faso.

Selon les chiffres, l’Ambassade présente la Chine comme un partenaire commercial important pour le pays en matière d’exportations de produits comme le coton et le sésame. « Les échanges commerciaux entre la Chine et le Burkina Faso ont connu un grand essor depuis le rétablissement des relations diplomatiques. De 318 millions de dollars US (plus de 200 milliards de FCFA) en 2018, ils sont passés à 634 millions de dollars US (plus de 403 milliards de FCFA) en 2021», informe l’ambassade.

Burkina-Chine
Capture illustrative

Lire aussi: Coopération : la Chine réaffirme son engagement aux côtés du Burkina Faso

Le même jour, l’on apprenait à travers les médias que les Etats Unis d’Amérique apportent 40 millions de dollars, soit environ 26 milliards de FCFA pour juguler la crise alimentaire dont le pays fait face. « L’Agence américaine pour le développement international (USAID) annonce la fourniture d’une aide alimentaire d’urgence supplémentaire de 40 millions de dollars au Burkina Faso, dans le cadre de l’assistance continue fournie par les États-Unis pour répondre à l’insécurité alimentaire mondiale», annonce l’ambassade sur sa page facebook.

Si l’annonce et la publication de ces chiffres peuvent être une coïncidence, il n’en demeure pas moins que ce soit une guerre de chiffres quand on sait que la classe politique burkinabè et la société civile sont de plus en plus regardant sur l’apport des partenaires diplomatiques dans ce contexte de crise multidimensionnelle au Burkina Faso.

Lire aussi: Coopération Burkina-France : Le directeur Afrique de l’Agence française de développement satisfaits des réalisations de sa structure

Des voix se sont même levées dans les rangs des partis politiques pour demander la diversification des partenaires. Des analystes et leaders d’opinion ont également invité les autorités politiques à revisiter les accords de coopération entre le pays et ses partenaires afin de les adapter aux aspirations des populations.

C’est donc dire que ces publications et annonces, bien qu’elles peuvent passer inaperçues par bon nombre de populations, sont loin d’être anodines. En témoigne les réactions mitigées des internautes sur ces publications.

Si certains se félicitent de ces réalisations de la France et de la Chine dans le cadre de leur coopération avec le pays, d’autres par contre appellent un équilibrage des échanges commerciaux.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 − 1 =