Home Sécurité Burkina Faso: plusieurs terroristes tués entre le 15 juillet et le 15...

Burkina Faso: plusieurs terroristes tués entre le 15 juillet et le 15 août selon l’armée burkinabè

0
armée burkinabè
Une vue de logistiques récupérée par l'armée burkinabè

L’armée burkinabè a présenté le 19 août 2022, le bilan de ses opérations de sécurisation entre la période du 15 juillet et 15 août 2022. Plusieurs terroristes ont tués, des logistiques terroristes détruites et des secours apportés aux populations dans les zones de conflits.

Par La Rédaction

Les forces armées burkinabè ont mené plusieurs actions offensives dans la période du 15 juillet allant au 15 août 2022. Selon le bilan communiqué par l’armée le 19 août 2022, plusieurs terroristes ont été tués.

«Le 25 juillet 2022, une action coordonnée de riposte a visé des terroristes qui, après avoir tenté d’attaquer le détachement militaire de Kelbo, (région du Sahel ndlr), ont été interceptés par les unités aériennes et terrestres déployées en renfort. Après un bilan consolidé, au moins 50 terroristes ont été abattus.»

Des véhicules pickup, une trentaine de motos et d’importantes quantités d’armement ont été récupérés selon l’armée.

Durant la même période, l’armée a tué au moins 34 terroristes dans la région du Centre nord« Une embuscade ayant visé une unité du détachement militaire de Bourzanga en reconnaissance avec un groupe de VDP a également été repoussée à hauteur de la localité de Boulounga. La riposte de l’unité combinée à l’appui aérien, a permis de neutraliser au moins 34 terroristes et de récupérer leur logistique. »

Cependant, 4 soldats et 9 volontaires de défense pour la patrie (VDP) ont perdu la vie.

Les offensives se sont poursuivies dans plusieurs autres régions du pays.« D’autres opérations de ciblage conduites dans les régions du Nord, de l’Est, du Centre Est, du Sahel, de la Boucle du Mouhoun et du Centre Ouest ont permis de neutraliser une trentaine de terroristes, détruire des bases logistiques dont le camion-citerne enlevé dernièrement dans la zone de Nouna».

Ces opérations ont permis d’interpeller plusieurs informateurs et logisticiens terroristes ajoute le communiqué.

Retour des populations déplacées internes selon l’armée burkinabè

L’armée burkinabè dit observer une accalmie des attaques terroristes comparativement aux mois précédents. Cette situation a permis « des retours progressifs de populations dans certaines zones comme Nagare, Thiou et Seytenga.»

Cependant, des départs de certaines populations pour des raisons sécuritaires dans des zones comme Bouraso ou Namissiguima ont aussi été constatés.

« Les Forces de Défense et de Sécurité poursuivent inlassablement leurs efforts pour consolider les acquis dans les zones où la vie reprend progressivement »,rassure l’armée

L’armée de l’air du Burkina et du Niger se donnent la main pour apporter des vivres aux personnes déplacées internes. «Plusieurs tonnes de vivres et denrées diverses ont été convoyées par les airs au profit des populations de Sebba, Kelbo, Pama, Solle, Tankoalou et Titao grâce aux efforts des armées de l’air du Burkina et du Niger.»

Des escortes terrestres ont également permis de ravitailler les populations les plus durement touchées par l’insécurité alimentaire. Ce sont ainsi plus de 140 véhicules de denrées appartenant à des commerçants qui ont été escortés au profit de la ville de Dori.

Le 27 juillet dernier, au moins 130 camions de marchandises ont été convoyés jusqu’à Djibo (province du Soum). La population de Kourakou, dans la commune de Seytenga a bénéficié d’une campagne de consultations médicales gratuites le 1er août 2022.», explique l’armée burkinabè.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 × 18 =