Accueil Economie BAD BURKINA : Des projets prioritaires financés à hauteur de 1 105 milliards...

BAD BURKINA : Des projets prioritaires financés à hauteur de 1 105 milliards FCFA

Le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) a échangé avec la presse burkinabè et internationale sur ses investissements au Burkina Faso. C’était le jeudi 11 avril 2019 à Ouagadougou.

La BAD ne finance pas les projets dans le domaine de la sécurité au Burkina, alors qu’on investit dans un environnement sécurisé, constate un confrère de La Voix de l’Amérique. “Le Burkina Faso a été pendant longtemps à l’abri de l’insécurité, contrairement à certains pays de la sous-région. C’est ce qui expliquerait le fait que la BAD n’a pas intégré cet aspect dans son système de financement de projets au Burkina Faso. Mais des réflexions pourraient aller dans ce sens pour prendre en compte le volet sécuritaire”, a répondu Pascal Yembiline, le Représentant pays de la BAD au Burkina.

Les journalistes ont participé activement à cette rencontre en posant des questions

La Banque africaine de développement est chargée de promouvoir le développement économique et le progrès social dans les pays africains. Présente au Burkina Faso depuis 1970, elle appuie l’Etat burkinabè dans son développement à travers la croissance inclusive et celle verte. Dans la croissance inclusive, la BAD prône l’égalité de traitement et d’opportunités, la réduction de la pauvreté et la création d’emplois. Dans la croissance verte, elle encourage entre autres, l’utilisation rationnelle des ressources naturelles, la gestion efficace des risques environnementaux, et la croissance durable.

La BAD à travers le projet P1-P2RS donne le sourire à des familles, à l’image de Mme Silga Edith, bénéficiaire à Torodo

Des projets dans cette dynamique dans les secteurs prioritaires ont été soutenus par la BAD dans le domaine des transports, de l’énergie, de l’agriculture et l’environnement, de l’eau et l’assainissement, de la gouvernance, du social et du privé. Au total, 1 105 milliards FCFA ont été injectés dans ces projets.

Parmi les réalisations phares, on note entre autres, la construction et la réhabilitation de 5 637 kilomètres de routes soit 1/3 du réseau routier classé du Burkina, l’aménagement de 35 000 hectares de terres cultivables, l’augmentation de la production d’électricité pour desservir 159 localité et l’accès de 600 000 personnes à l’eau potable ; 580 000 personnes aux ouvrages d’assainissement familial et 101 500 personnes aux ouvrages d’assainissement public.

Un autre projet dans le domaine agricole financé par la BAD

La BAD se montre encore plus généreuse en cette année 2019 avec un portefeuille actif de 393.5 milliards FCFA, pour le financement de 17 projets en cours de l’avis de son premier responsable au Burkina, Pascal Yembiline.

De tous les projets financés, seul celui dans le domaine des transports a connu le plus grand financement qui s’élève à 183.8 milliards FCFA depuis novembre 2013 à novembre 2017.

Le groupe de la BAD créé en 1963, comprend trois composantes : la Banque africaine de développement qui octroie des prêts non concessionnels, le Fonds africain de développement qui fait des dons et des prêts concessionnels, et le fonds spécial du Nigéria qui alloue des fonds concessionnels et non concessionnels.

Siébou Kansié
Libreinfo.net

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =