spot_img

Les ballons d’or Africains historiques et leurs places dans le ballon d’or mondial en 2023

Publié le : 

Publié le : 

Le Ballon d’Or Africain, récompense prestigieuse du football continental, a honoré certains des joueurs les plus talentueux et influents de l’histoire du football africain. Depuis sa naissance modeste en 1970, ce trophée est devenu un symbole majeur de reconnaissance dans le monde du football africain. Plongeons dans l’évolution des vainqueurs du Ballon d’Or Africain au fil des années.

Années 1970 et 1980 : Pionniers et Nouvelles Étoiles

La décennie 1970 a marqué les débuts du Ballon d’Or Africain, avec Salif Kéita du Mali décrochant la première édition en 1970. Cette période a vu une diversité de vainqueurs, témoignant de la richesse du talent footballistique sur le continent.

Des noms tels qu’Ibrahim Sunday du Ghana, Roger Milla du Cameroun et George Weah du Libéria se sont inscrits dans les annales de ce trophée et dans les médias qui diffuseront les résultats de la CAN 2023 en direct.

Dans les années 1980, des joueurs éminents comme Lakhdar Belloumi d’Algérie, Rabah Madjer et Kalusha Bwalya de Zambie ont été couronnés pour leur excellence sur le terrain. George Weah, unique joueur africain à avoir remporté le Ballon d’Or européen, a également brillé en remportant son deuxième titre en 1989.

Années 1990 : Ère Abedi Pelé et Consécration de George Weah

Les années 1990 ont vu l’émergence de l’icône ghanéenne Abedi Pelé, remportant trois titres consécutifs de 1991 à 1993. C’est aussi dans cette période que le légendaire George Weah a ajouté deux trophées supplémentaires à son palmarès en 1994 et 1995.

Ballons or Africains
Georges Weah est le premier africain à remporter le ballon d’or mondial en 1995

Années 2000 : Diversification des Vainqueurs

Le début du nouveau millénaire a apporté une plus grande diversification des lauréats du Ballon d’Or Africain. Des noms comme Nwankwo Kanu du Nigéria, Didier Drogba de la Côte d’Ivoire et Samuel Eto’o du Cameroun ont dominé cette période. Eto’o en particulier s’est illustré en remportant le trophée quatre fois de suite de 2003 à 2006.

Ballon or Africains
Didier Drogba de la Côte, Ballon d’or des années 2000

Années 2010 : Yaya Touré et Émergence de Nouveaux Talents

La décennie des années 2010 a été marquée par la domination de Yaya Touré de la Côte d’Ivoire, remportant le trophée quatre fois consécutivement de 2011 à 2014. Cette période a également vu l’éclosion de nouvelles stars telles que Pierre-Emerick Aubameyang du Gabon, Riyad Mahrez d’Algérie et Mohamed Salah d’Égypte, tous couronnés du Ballon d’Or Africain.

Années 2020 : Sadio Mané, Nouveau Maître

La décennie actuelle a été lancée par Sadio Mané du Sénégal, remportant le trophée en 2019 et 2022. Ce jeune prodige a solidifié son statut d’étoile montante du football mondial en remportant cette distinction indique le journal sportif africafoot.com.

Le titre de Ballon d’Or Africain a connu un long chemin depuis ses débuts humbles en 1970. Il a honoré certains des joueurs les plus brillants et influents de l’histoire du football africain.

Ballon or Africains
Sadio Mané du Sénégal, remporte le trophée en 2019 et 2022

De Salif Kéita à Sadio Mané, en passant par George Weah et Yaya Touré, chaque lauréat a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire du sport. Ce trophée continue d’être le reflet du talent, de la passion et de l’engagement des footballeurs africains envers leur sport et leur continent.

Quelle place pour les africains dans le ballon d’or 2023 ?

La saison 2022-2023 a pris fin récemment, laissant place aux anticipations concernant le prochain Ballon d’Or. Le 6 septembre, le magazine France Football, organisateur de l’événement, révélera les 30 joueurs nominés.

Ensuite, le vote débutera, avec une participation plus resserrée de journalistes provenant des cent pays les mieux classés dans le classement mondial de la FIFA. La cérémonie de remise du trophée est prévue pour le 30 octobre au Théâtre du Châtelet à Paris.

Avant cette attente passionnante, explorons les chances des joueurs africains de briller dans ce tableau d’honneur du football, où les critères se fondent sur les « performances individuelles », le « caractère décisif et impressionnant des prétendants », et d’autres éléments tels que « l’aspect collectif et les trophées remportés » ainsi que « la classe du joueur et son sens du fair-play ».

Au cours des six dernières éditions du Ballon d’Or, trois joueurs africains ont été nominés quatre fois chacun : Riyad Mahrez (Leicester puis Manchester City), Sadio Mané et Mohamed Salah (Liverpool).

L’ailier algérien a obtenu son meilleur classement (7e) dès sa première apparition en 2016, tandis que Mané et Salah, tous deux de Liverpool, ont brillé avec deux places dans le Top 5 pour le Sénégalais et quatre dans le Top 7 pour l’Égyptien.

Cependant, il est peu probable que l’un d’entre eux soit nominé cette année. Mané a été blessé et privé de compétition pendant plusieurs mois, Salah est apparu en retrait avec Liverpool, et Mahrez, bien qu’ayant remporté un triplé historique avec Manchester City, a été relégué au rôle de remplaçant pendant la victoire de son équipe en Ligue des Champions.

Pour la saison 2022-2023, Victor Osimhen est un nom qui se démarque. L’attaquant nigérian a inscrit 31 buts en 39 matchs avec Naples, devenant ainsi l’architecte clé du titre de Serie A remporté par son équipe.

Avec 26 réalisations en Serie A, il est devenu le premier Africain à terminer meilleur buteur de cette compétition. Il a également été désigné meilleur athlète étranger de l’année 2022 en Italie et meilleur attaquant de Serie A 2022-2023.

Le Maroc s’est particulièrement distingué au cours de l’année passée, en devenant la première équipe africaine à atteindre les demi-finales de la Coupe du Monde.

Les joueurs marocains tels que Sofyan Amrabat, Nayef Aguerd et Yassine Bounou ont été des éléments clés de cette réussite. Bounou, en particulier, est en lice pour le Ballon d’Or et le trophée Yachine du meilleur gardien de but.

André Onana (Inter Milan) devrait également être dans la course indiquent les infos camerounaises de foot. En Serie A et en Ligue des Champions, il a encaissé 36 buts en 41 matchs, préservant ses filets inviolés à 19 reprises, laissant une forte impression jusqu’à la finale de la C1.

Mais si 2023 réserve des surprises, un joueur évoluant en Afrique pourrait se démarquer. Percy Tau, attaquant sud-africain, avec cinq buts et cinq passes décisives dans la victoire d’Al-Ahly en Ligue des Champions de la CAF, pourrait créer l’étonnement. Verdict le 6 septembre.

Si les nominés sont généralement des noms familiers, la saison 2023 pourrait réserver une surprise. Percy Tau, attaquant sud-africain d’Al-Ahly, a été un acteur majeur de la victoire de son équipe en Ligue des Champions de la CAF, avec cinq buts et cinq passes décisives. Rien n’est donc joué avant la révélation des nominés le 6 septembre.

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...
spot_img

Autres articles

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...