Accueil Culture Be Neere : La beauté capillaire conjuguée au naturel

Be Neere : La beauté capillaire conjuguée au naturel

« Be Neere », structure œuvrant dans le milieu cosmétique, a organisé une journée portes ouvertes ce 15 juillet 2018 à Ouagadougou. L’occasion de montrer aux hommes et femmes comment valoriser les cheveux par des ingrédients locaux et naturels tel le beurre de Karité et le miel. Cette structure a une particularité, et sa directrice, Hillary Zoungrana, l’a fait remarquer.

Pour traiter des cheveux, il faut d’abord faire un diagnostic et prescrire une ordonnance. Et cela, « Be Neere » en a pris conscience, d’où sa particularité à faire une analyse capillaire au microscope. « Avec cet appareil, l’on détermine avec précision votre type de cheveux et vos carences, fournit un résultat concret, améliore la précision de nos conseils et permet de connaitre les besoins réels de vos cheveux en matière de nutrition et d’hydratation », explique Hillary Zoungrana.

« Be neere en mooré ou To be Neere en anglais », signifie selon la promotrice, « Etre belle, s’affirmer belle au naturel ». Cet institut de beauté compte amener les femmes à consommer des produits locaux et naturels. « On peut produire africain, produire naturel et produire de qualité », assure-t-elle.

Les produits ont vu le jour il y a de cela deux ans et se trouvent à Ouagadougou et à Dakar. Et les coûts varient entre « 3 500 à 6 000 F CFA » et sont pour un public dont l’âge est de 5 ans et plus.

La promotrice de Be Neere a adressé un message à l’endroit des jeunes : « Il faut arrêter de rêver et avoir des buts, (…). Il ne faut pas entreprendre pour entreprendre, il faut entreprendre dans quelque chose qu’on aime. J’invite les filles surtout à être des visionnaires. A ne pas se limiter qu’à l’école (…) ».

Hillary Zoungrana a indiqué que son institut pose son empreinte dans le milieu social, en reservant 10% de ses recettes, chaque année, à des œuvres sociales et éducatives.

Irmine KINDA

Burkina24