Home Politique Blaise Compaoré devenu le programme politique des candidats à la présidentielle Burkinabè

Blaise Compaoré devenu le programme politique des candidats à la présidentielle Burkinabè

0
Photo d'archives Blaise Compaoré en campagne
Photo d'archives Blaise Compaoré en campagne

La campagne présidentielle et législatives au Burkina a bien démarré le 31 octobre à 00H.C’est donc parti pour trois semaines de campagne à travers tout le Burkina Faso. Si certains candidats ont démarré en trombe, chez d’autres c’est encore timide. Le Président candidat Roch Kaboré, en deuil devra entrer dans la course le 5 novembre. C’est aussi pareil pour d’autres comme Dr Ablassé Ouédraogo qui a décidé de faire le deuil avec son collègue candidat. Cependant, un seul nom revient chez la majorité des candidats, le retour de Blaise Compaoré.

Par La Rédaction

Quel paradoxe! est-on tenté de s’exclamer. Le 16 octobre 2020,le président Kaboré, candidat à sa propre succession déclarait la réconciliation nationale dès le premier semestre de 2021, s’il est réélu. Dans cette déclaration, il n’excluait pas un retour de l’ancien président Blaise Compaoré. Le message a vite pris une coloration politique à tel point que le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré s’était étonné de cette déclaration à la veille de la présidentielle.

Même si le Président Roch Kaboré tente de convaincre qu’il n’y a rien de politique, nombreux sont ceux qui y voit une déclaration électoraliste. Cependant, il n’est pas le seul candidat qui met Blaise au cœur de sa campagne. Les autres en font également lorsqu’il s’agit de parler de réconciliation nationale.

Inutile de dire que le CDP souhaite le retour de Blaise Compaoré, c’est connu de tous et il le martèle si bien. C’est une priorité absolue. Cette campagne d’Eddie Komboigo qui arrive pour la première fois dans la course à la présidentielle sera dominée d’une promesse de réconciliation nationale et bien entendu avec le retour de Blaise Compaoré à qui il s’identifie.

Kadré Désiré Ouédraogo, lançant sa campagne à Kaya, chef lieu de la région du centre nord a déclaré samedi 31 octobre que Blaise Compaoré a sa place au Burkina,: « jeje ferai en sorte qu’il n’y ait plus d’exilés politiques au Burkina Faso. Les exilés politiques renteront au Burkina Faso pour participer à la construction de notre pays. Je vous l’affirme, la place du président Blaise Compaoré est au Burkina Faso. Il reviendra dans sa patrie pour qu’ensemble nous luttions pour la prospérité, la solidarité et la stabilité de notre chère nation », rapporte Burkina 24.

Zéphirin Diabré ne serait pas contre ce retour de Blaise Compaoré également. Il avait déjà émis le souhait lors d’une des rencontres des cadres du dialogue politique entre majorité et l’opposition. Dr Ablassé Ouédraogo du parti Le Faso Autrement en avait fait son cheval de bataille avec la CDOER depuis plusieurs années. L’on est donc tenté de se poser la question pourquoi le retour de Blaise Compaoré préoccupe autant les candidats? La réponse est évidente, glaner les électeurs encore acquis à la cause de l’ancien président. Mais si l’idée du retour de Compaoré n’est pas mauvaise il faut savoir être sincère.

En 2015,aucun candidat à la présidentielle n’osait parler du retour de Blaise Compaoré. Cela paraissait même un sacrilège aux yeux de certains candidats. Mais comme en politique on ne sait qu’utiliser l’offre du moment, ils ont tous pour meilleure offre au peuple le retour de Blaise Compaoré sous le prétexte de la réconciliation nationale et la sécurité. L’on n’évoque même pas une justice pour les martyrs de l’insurrection populaire qui a été l’origine du départ de Blaise Compaoré.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 × 3 =