Home Politique Burkina Faso: le forum Dii Taa Niè demande à la justice l’application...

Burkina Faso: le forum Dii Taa Niè demande à la justice l’application ses décisions contre Blaise Compaoré

0
Blaise Compaoré
Photo d'archives des membres du Forum Ditanyè lors du lancement du Forum

Le Forum Dii Taa Niè, organisation  de la société civile (OSC), s’est prononcé le jeudi 7 juillet 2022, dans un communiqué, sur le retour de l’ancien Président Blaise Compaoré. Pour cette organisation, la justice militaire doit prendre les « dispositions idoines pour que force reste à la loi».

Par Daouda Kiekieta

Condamné à la prison à perpétuité dans le dossier Thomas Sankara, Blaise Compaoré retourne au pays et alimente les débats au sein de l’opinion.

Si ce retour est vu chez certains comme une volonté du gouvernement de réconcilier les fils et filles du pays, d’autres OSC, comme le Forum Dii Taa Niè, voient en cela un « passage en force » contre l’Etat de droit. Toute chose qui risque de « compromettre la cohésion sociale».

«Ce passage en force qui se dessine, compromet la paix, la cohésion nationale, notre vivre ensemble et la lutte contre le terrorisme», peut-on lire.

Selon le communiqué, le gouvernement de la Transition doit prendre sa responsabilité pour garantir le respect et l’application des décisions de justice. «Toute autre attitude sera une atteinte grave et inacceptable à notre fabrique morale, sociale et judiciaire, et traduirait une volonté manifeste d’établir un État de non droit », prévient le communiqué.

Tout en exprimant sa confiance à la justice, le Forum invite « toutes les organisations démocratiques, les organisations de défense des droits de l’homme, les leaders coutumiers et traditionnels, les leaders religieux à défendre la loi et l’indépendance de la justice, sans lesquelles le peuple burkinabé sera livré à l’arbitraire ».

Depuis l’annonce du retour de Blaise Compaoré dans le cadre du processus de la réconciliation nationale, plusieurs personnalités et Organisations de la société civile ne cessent de dénoncer  une « volonté des militaires au pouvoir de piétiner la justice» sous le prétexte de la réconciliation.    

Lire aussi: [Tribune]« Retour frauduleux mais triomphal de Blaise Compaoré : Le scénario du pire !», Dr Ra-Sablga Seydou Ouédraogo

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =