Accueil Société Bobo-Dioulasso: la mairie est désormais fonctionnelle, elle a été réhabilitée à plus...

Bobo-Dioulasso: la mairie est désormais fonctionnelle, elle a été réhabilitée à plus d’un milliard 300 millions de fcfa

La mairie de Bobo Dioulasso réhabilitée
La mairie de Bobo Dioulasso réhabilitée

La mairie de Bobo-Dioulasso ayant subi le courroux des manifestants lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, présente aujourd’hui un tout autre visage. L’inauguration de la bâtisse, après réhabilitation, est intervenue vendredi 30 octobre 2020. La cérémonie a été placée sous le haut patronage de Roch Kaboré, président du Faso, et le parrainage de Simon Compaoré, ancien ministre d’Etat et ancien maire de Ouagadougou.

 

Par Etienne Sanon ,correspondant Houet

Après six années de silence, le retentissement de la sirène émanant de la mairie centrale de Bobo- Dioulasso située en plein cœur de la ville, s’est à nouveau fait entendre, en cette matinée du 30 octobre 2020. L’hôtel de ville avait été incendié le 30 octobre 2014.C’etait lors des émeutes contre la modification de l’article 37 de la constitution.

Cette journée inaugurale, selon Simon Compaoré, fera tâche d’huile dans l’histoire de la ville de Sya. Pour en arriver à ce résultat, le bourgmestre de la ville de Bobo Dioulasso, Bourahima Sanou, “s’est montré digne d’être un maire, en faisant ce qu’on attendait de lui’’. Cet acte, pour Simon Compaoré, atteste également de la réalité de la décentralisation au Burkina Faso.

Madiara Sagnon, ministre délégué en charge de la décentralisation, quant à elle voit en cette réhabilitation, un exemple de cohésion sociale, puisque la commune de Bobo et les forces vives de la ville ont ensemble contribué à faire de ce projet une réalité. Elle demande à l’ensemble des collectivités territoriales d’emboiter le même pas car c’est ensemble qu’on peut remporter le pari du développement.

Cette réhabilitation est une aubaine pour retrouver le maximum d’agents de la mairie en un seul lieu pour conduire les affaires de la collectivité. Depuis l’incident de 2014, l’administration communale, est “éparpillée à travers la ville’’, ce qui ne permet pas une efficacité de travail.

Une qualité de travail longtemps remise en cause par les populations, à entendre Alexandre Kaba Diakité militant de la société civile. Il attend de l’équipe qui déposera ses valises dans cette nouvelle mairie réhabilitée, la transparence dans le travail et la bonne gestion de la chose publique. Sa mauvaise gestion, est selon lui, l’une des raisons qui ont conduit à l’incendie en 2014 par la population qui avait soif de changement. S’en prendre donc à la mairie ne relevait pas du hasard, a-t-il martelé.

Notons que la mairie centrale de Bobo- Dioulasso a été réhabilité à hauteur d’un peu plus d’1 milliard 300 millions de FCFA, selon Mamadi Camara, président du comité commis à cette tâche. Les travaux, eux ont été lancés le 17 mai 2019.

www.libreinfo.net