Home Culture Bobo-Dioulasso: l’Association Ankasso lance son projet Yennenga pour la formation des jeunes

Bobo-Dioulasso: l’Association Ankasso lance son projet Yennenga pour la formation des jeunes

Mohamed Konaté,President de l'association Ankasso au milieu
Mohamed Konaté, Président de l'association Ankasso au milieu

L’association Ankasso a lancé officiellement son projet “Yennenga” samedi 7 novembre à Bobo-Dioulasso. C’est un projet qui vise la formation des jeunes dans plusieurs secteurs d’activités professionnelles. L’objectif à terme est de contribuer à la réduction du chômage.

Par Etienne Sanon, Correspondant Houet

Mohamed Konaté est le porteur du projet Yennenga. Il vise à former plusieurs jeunes dans diverses domaines d’activités professionnelles. A l’annonce du projet samedi 7 novembre à Bobo Dioulasso, il déclare que cinquante jeunes bénéficieront de cette initiative.

Ce sont 50 jeunes dont 35 filles et 15 garçons dont l’âge est compris entre 16 et 25 ans, qui bénéficieront des séances de formations, selon Mohamed Konaté. Ces jeunes auront le choix dans plusieurs domaines: le mannequinat, l’entreprenariat, la coiffure, le maquillage, la gestion commerciale, l’informatique, la communication entre autres.

Les formations seront dispensées par des formateurs locaux, mais aussi internationaux avec une possibilité de dispenser les modules en ligne pour les formateurs internationaux si nécessaire, compte tenu de la pandémie du COVID-19.Les formations débuteront le 5 décembre 2020, après une sélection des participants le 21 novembre prochain. Elles sont entièrement gratuites. Le projet Yénnenga, prévoit l’accompagnement des participants pour l’obtention de stage afin de mettre en pratique les acquis de la formation.

Les cours vont durer dix mois en raison de 4 heures de séance par semaine, 2 heures de cours théoriques et pratiques. Le coût du projet est estimé à environ 6.5 millions de FCFA, selon le président de l’association Ankasso, Mohamed Konaté. L’Association bénéficie de l’accompagnement de plusieurs structures dans quatorze pays à travers le monde. Parmi ces pays l’on cite, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, la France, la Belgique et les Etats Unis d’Amérique.

L’Ankasso en plus d’être une association qui œuvre dans le domaine éducatif, milite en faveur de la réhabilitation des valeurs traditionnelles des burkinabè (respect et solidarité…).Elle est également une agence de mannequinat.

www.libreinfo.net