spot_img
spot_img

Bobo Dioulasso : passif foncier, le bilan des actions entreprises pour son apurement

Publié le : 

Publié le : 

Le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso, Adama Bidiga, a rencontré vendredi 20 octobre 2023 à l’hôtel de ville de Sya, les acteurs des droits au logement. Il était question de leur présenter le bilan à mi-parcours des actions entreprises par la délégation spéciale en faveur de l’apurement du passif foncier au sein de la commune.

Par Kapidgou, correspondant dans le Houet

Dans l’après midi du vendredi 20 octobre 2023, la salle de conférence de la mairie centrale de Bobo-Dioulasso a servi de cadre de rencontre entre le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo Dioulasso et les acteurs des droits au logement.

Au menu des discussions : la question foncière. C’est ainsi que le Président de la délégation spéciale, Adama Bidiga affirme que « l’objectif de cette rencontre est de faire la restitution des travaux de la commission ad ‘hoc que  nous avons mis en place en mars dernier 2023 ».

Ceci, selon lui, permettra de réfléchir à des solutions pour l’apurement du passif foncier, a précisé Adama Bidiga, avant de rassurer que des efforts sont  faits pour  régler les problèmes fonciers dans la commune de Bobo.

Du  bilan présenté par le président de cette commission ad’hoc, Idrissa Gansonré, il ressort que plusieurs approches ont été envisagées pour une résolution pacifique de cette question du foncier qui constitue une entrave à la cohésion sociale au sein de la commune.

« Nous avons entamé des démarches auprès des promoteurs immobiliers pour solliciter leur accompagnement dans la mobilisation des terres. Nous avons également approché les propriétaires terriens pour qu’ils acceptent nous aider avec les terres » a t-il indiqué.

Pour M. Gansonré toutes ces propositions de solutions ont été consignées dans un rapport qui fera l’objet d’une étude les jours à venir avec l’ensemble des acteurs.

Un rapport final sera ensuite transmis aux autorités régionales et au ministère en charge de l’urbanisme, l’objectif étant de  plaidoyer pour  la levée de la mesure de suspension des lotissements dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Bobo Dioulasso foncier
Rencontre entre le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo Dioulasso et les acteurs des droits au logement

«Bobo est une commune à problème en matière foncière et cela depuis plusieurs années avec des habitats spontanés qui se sont implantés partout. Les promoteurs immobiliers possèdent actuellement environ 4000 ha et sans eux il n’est pas évident que nous puissions faire grand-chose pour les populations » a reconnu Adama Bidiga, président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso.

Il a de ce fait appelé les habitants des zones non loties « à prendre leur mal en patience car il y a un travail qui est fait actuellement par la délégation spéciale.»

L’initiative est appréciée par les participants à la rencontre, même si certains comme Kebe Bengali, président de la coalition Faso Dème avoue rester sur sa soif. « Le problème des terres menace le bon vivre ensemble à Bobo et il faut y trouver une solution rapide. La terre appartient à l’état et les promoteurs immobiliers et les propriétaires terriens doivent se soumettre à ce que l’état veut. Je pense qu’il y a eu un problème d’approche des autorités communales vis à vis de ces personnes» a-t-il signifié.

Du reste, le président de la délégation spéciale de la commune de Bobo-Dioulasso a signifié que le bilan présenté ce jour est partiel et qu’en novembre la commission doit déposer son rapport final. Une autre rencontre sera donc organisée en vu de restituer le rapport final.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

SIA 2024 : Clap de fin sur une note de satisfaction 

Le Salon international de l’arbre (SIA) a clos officiellement  les activités de sa 6e édition ce 20 juillet 2024 au Parc urbain Bangr-Weogo de...

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...
spot_img

Autres articles

SIA 2024 : Clap de fin sur une note de satisfaction 

Le Salon international de l’arbre (SIA) a clos officiellement  les activités de sa 6e édition ce 20 juillet 2024 au Parc urbain Bangr-Weogo de...

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...