spot_img
spot_img

Burkina : Bongnessan Arsène Yé, ancien président du parlement décédé à l’âge de 67 ans

Publié le : 

Publié le : 

L’ex président de l’Assemblée des députés du peuple, Bongnessan Arsène Yé est décédé ce mardi 30 janvier 2024 à l’âge de 67 ans.

Par Emilienne Compaoré

L’ex-président de l’Assemblée nationale du Burkina, Bongnessan Arsène Yé est décédé ce mardi au Maroc. Il a joué un rôle important dans la politique du Burkina Faso.

Né en octobre 1957 à Bagassi dans la boucle du Mouhoun, il est un médecin militaire et un homme politique burkinabè.

Il fut président de la commission de rédaction de la Constitution de 1992, président de l’Assemblée des députés du peuple de 1992 à 1997.

Il a occupé également le poste de ministre d’Etat en charge de l’agriculture, ministre de l’Environnement de 1997 à 2000 et ministre d’Etat chargé des réformes politiques de 2011 à 2014.

Bongnessan Arsène Yé a été président du Congrès pour la démocratie et le progrès, le parti de l’ex président Blaise Compaoré (CDP) et député de 2020 à 2022 sous le régime du président Roch Marc Christian Kaboré.

Il est également l’auteur du livre politique, « les fondements politiques de la IVe République» paru en 1995.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...