spot_img
spot_img

Étalons du Burkina : Ce qu’il faut savoir sur le nouveau sélectionneur Brama Traoré

Publié le : 

Publié le : 

Brama Traoré est le nouveau sélectionneur national des Etalons A. C’est l’annonce faite ce lundi 11 mars 2024 par le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé, lors d’un point de presse. L’objectif pour le nouveau sélectionneur Brama Traoré, c’est la CAN Maroc 2025 et le mondial 2026.

Par Issoufou Ouedraogo 

Brama Traoré né le 24 février 1974 en République de Haute Volta aujourd’hui Burkina Faso, est un ancien footballeur international burkinabé. Il évoluait au poste de milieu de terrain, avant de devenir entraîneur.

Il est une figure connue et reconnue dans le football burkinabè avec une expérience sur le banc en tant qu’adjoint et surtout une belle médaille d’argent aux derniers Jeux de la Francophonie à Kinshasa, avec les U20. Il jouit également d’une expérience sur le banc pour avoir été intérimaire suite au départ de Kamou Malo.

«Je rends hommage au président de la FBF. Depuis la période du Général Honoré Traoré j’ai gravi tous les échelons . Je suis en confiance et vous devez avoir confiance en moi. Je vais travailler pour que nous puissions gravir les échelons pour le mondial et la coupe d’Afrique des Nations. Je profite de l’occasion pour rendre hommage à Kamou Malo pour son parcours au Cameroun et Hubert Velud», déclare le nouveau sélectionneur, Brama Traoré, devant la presse.

En ce qui concerne le travail, il marque déjà son territoire sur le rectangle vert et dans les vestiaires. «Je serai intransigeant sur les questions de discipline. Il n’est pas normal que l’indiscipline règne dans notre équipe nationale. Je rends hommage aux FDS et aux VDP. J’ai une pensée pour les orphelins et les veuves. Je me battrai pour relever les défis», indique-t-il.

Il faut reconnaître que la Fédération burkinabè de football en accord avec le ministère en charge des sports avaient opté pour l’expertise nationale en vue de la succession de Hubert Velud et la FBF décide d’apporter du sang neuf sur le banc des Étalons.

Et le choix qui s’imposait était celui de Brama Traoré. «Le choix de Brama Traoré est dû à l’analyse de la situation. Son CV montre son expérience. Il a travaillé dans l’encadrement de plusieurs sélectionneurs des Étalons», affirme le président de la Fédération Burkinabè de Football, Lazare Banssé.

Il a accumulé, poursuit-il, une sorte d’expériences avec les Étalons. Il était sous contrat avec la FBF en conduisant les U20 et U23.

Selon le Président de la FBF, Brama Traoré a l’avantage de connaître le championnat burkinabè. Il a été le premier à qualifier le Burkina pour un CHAN.

Ce dernier étant considéré comme ayant le profil de l’emploi et surtout étant moins compliqué à gérer que les autres sur la liste.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...