spot_img
spot_img

Burkina : acquis de l’insurrection sous le MPRS, le Balai Citoyen dénonce leurs remises en cause

Publié le : 

Publié le : 

Dans le cadre de la commémoration du 9e anniversaire de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, le Balai Citoyen a organisé une conférence publique le mardi 31 octobre 2023 à Ouagadougou, sous le thème : « le MPSR et les acquis de l’insurrection populaire de 2014 : consolidation ou remise en cause ? ».

Par Issoufou Ouedraogo

Cette conférence a été l’occasion pour le chargé à la mobilisation du balai citoyen, Ollo Kambou et le journaliste Inoussa Ouédraogo de mettre en exergue les acquis de l’insurrection avant de déplorer les velléités de leur remise en cause sous le MPSR.

En effet, Ollo Kambou, explique que l’insurrection d’octobre 2014 présente des acquis à deux niveaux à savoir au plan des principes de l’Etat de droit et au niveau des réformes législatives.

S’agissant des principes de l’État de droit, Ollo Kambou évoque d’une part le renforcement de l’esprit d’organisation et de lutte du peuple burkinabè.

Insurrection balai citoyen
Ollo Kambou chargé à la mobilisation du Balai citoyen

Et d’autre part, le renforcement d’une certaine conscience collective citoyenne qui s’est «manifestée par la résistance au coup d’État de 2015.»

Quant aux réformes législatives, le chargé à la mobilisation du balai citoyen note qu’il y a eu près de 106 lois qui ont été adoptées sous la transition de 2014 dont la loi anti-corruption sur le délit d’apparence et la loi sur le bail locatif.

Des velléités de remise en cause des acquis selon Kambou, l’avènement même du MPSR est une remise en cause des idéaux de l’insurrection.

Et pour s’en convaincre, il affirme que c’est avec le MPSR que : « nous avons connu la catégorisation des Burkinabè notamment ceux qui sont patriotes et les autres apatrides». Une façon de «faire qui remet en cause l’unité nationale» souligne-t-il.

Au niveau de l’indépendance de la justice, M. Kambou rappelle la descente «musclée» des militaires au tribunal et la venue de Blaise Compaoré au Burkina en toute impunité.

Insurrection balai citoyen
Inoussa Ouédraogo, journaliste et paneliste du jour

« Aucune dictature ne pourrait nous conduire vers l’émancipation et le progrès social» déclare pour sa part le second panéliste, Inoussa Ouédraogo.

Il poursuit en ces termes : «Je dis oui, si ce sont nos droits, nous pouvons les renoncer mais le devoir citoyen de critiquer, de donner son avis sur la gestion de son pays y compris en temps de guerre, nous ne devons pas renoncer à ce combat.»

De plus, Inoussa Ouédraogo soutient que « nous devons taire nos divergences car notre génération est très divergente.» Il conclut : « Le moment est venu pour nous de nous unir pour sauver notre pays»

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...
spot_img

Autres articles

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...