spot_img
spot_img

Ouahigouya : Des OSC se prononcent sur la tenue des assises nationales

Publié le : 

Publié le : 

La tenue des assises nationales fait  débat au Burkina Faso. A Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, libreinfo.net  a recueilli les propos de certaines organisations de la société civile sur la suite à donner à la transition dirigée par la capitaine Ibrahim Traoré. 

Par Zakiss Ouédraogo, correspondant Yatenga

En ce moment où se tiennent les assises nationales, des organisations de la société civile de Ouahigouya dans la région du Nord se prononcent sur la suite à donner à la transition politique.

Ali Badini, secrétaire général du mouvement les patriotes du Nord
Ali Badini, secrétaire général du mouvement les patriotes du Nord

«je tiens à louer les actions du ministre de l’administration territoriale et l’Assemblée Législative de Transition pour la tenue de ses assises. J’ai confiance que ces assises permettront  au président Ibrahim Traoré de poursuivre ses œuvres de reconquête du territoire qui est menacé».

Selon lui, « Il faut donner un long temps à cette transition afin qu’elle libère totalement le pays. Avec le courage des autorités de la transition, on pourra finir définitivement avec  les occidentaux qui nous imposent leur volonté »

Il indique par ailleurs que  le  capitaine Ibrahim Traoré est dans une bonne dynamique de gagner la lutte contre le terrorisme et de booster le développement de notre pays.

 Je note entre autres un bilan satisfaisant, dont « La création de 25 bataillons d’intervention rapide, le lancement de l’offensive agricole, la création de l’unité de raffinerie, la lutte contre la corruption, la dénonciation des accords militaires avec la France, la réinstallation de certains villages, la réouverture de certaines écoles, le retrait de l’assiette de privation de certaines sociétés. Et bien d’autres. Que la volonté du peuple soit respectée à ces assises.»

Gaston Ouédraogo, président de la coordination provinciale des associations de veille citoyenne du Yatenga
Gaston Ouédraogo, président de la coordination provinciale des associations de veille citoyenne du Yatenga

Il affirme que c’est nécessaire que les Burkinabè s’unissent derrière cette transition, car, elle est animée d’une bonne volonté pour remettre le pays sur les rails. La transition fait et continue de faire mieux dans la gestion de la crise sécuritaire et le développement durable.

« C’est une transition bien gérée telle que le peuple le veut. voulue par le peuple. Avant le président Ibrahim Traoré, l’insécurité a pris de l’ampleur par sa mauvaise gestion par les dirigeants politiques ».

Oumou Ouédraogo, présidente de l’association des femmes engagées pour le développement durable du Burkina Faso
Oumou Ouédraogo, présidente de l’association des femmes engagées pour le développement durable du Burkina Faso

 Il y a bien de choses faites dans l’intérêt commun des Burkinabè. Vu les nobles actions de la transition, donnons-leur plus de temps.  Les assises nationales sont des cadres favorables qui permettront aux Burkinabè de définir les lignes directives pour conduire à bon port la transition et de trouver des mécanismes efficaces de lutte contre le terrorisme.

Ainsi, « Je lance un appel aux Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur à redoubler d’effort pour participer à l’effort de paix en travaillant en étroite collaboration avec les autorités de la transition », a-t-elle invité.

www.libreinfo.net

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...
spot_img

Autres articles

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...