spot_img

Burkina : les syndicats contre l’intervention militaire de la CEDEAO au Niger

Publié le : 

Publié le : 

Dans une déclaration rendue publique ce 29 août 2023, l’Unité d’action syndicale du Burkina Faso a rejeté les sanctions de la CEDEAO prises contre le Niger ainsi que l’idée d’une intervention militaire pour ramener le président déchu Mohamed Bazoum au pouvoir.

Par Nicolas Bazié

Après avoir rejeté la possible intervention militaire de la CEDEAO visant à rétablir l’ordre constitutionnel, l’Unité d’action syndicale du Burkina Faso a qualifié les sanctions de l’espace communautaire d’ « iniques, cyniques et injustes ».

L’attitude de la CEDEAO dans cette crise que traverse le Niger semble ne pas être du goût des syndicats burkinabè qui l’ont fait savoir dans une déclaration rendue publique ce 29 août.

L’UAS a surtout relevé un paradoxe dans la démarche de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, elle dit ne pas comprendre la CEDEAO qui a une force en attente pour intervenir au Niger alors que les pays comme le Burkina Faso, le Mali et le Niger sont attaqués depuis plusieurs années par des groupes armés terroristes, endeuillant au passage, de nombreuses familles.

« La CEDEAO n’a jusque-là, apporté un quelconque soutien militaire à ces pays. Elle est restée indifférente aux attaques terroristes » indiquent les syndicats.

Tout en condamnant le coup d’Etat au Niger, l’UAS a exprimé son « attachement ferme aux respect des libertés démocratiques et syndicales, à la sauvegarde des acquis des travailleurs, au respect du droit à la vie et à la sécurité des populations dans tous les pays ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...
spot_img

Autres articles

Burkina : Un culte d’action de grâce pour célébrer les 20 ans d’existence de Compassion International

La célébration des 20 ans d’existence de l’ONG Compassion International Burkina a pris fin le 24 février 2024, avec un culte d’action de grâce ...

Dori : la communauté catholique d’Essakane-village victime d’une attaque terroriste

Dans un communiqué en date du dimanche 25 février 2024, le diocèse de Dori (région du Sahel du Burkina) porte à la connaissance de...

CEDEAO : levée des sanctions, Mohamed Bazoum lâché

Mohamed Bazoum résidence surveillée

Ouagadougou: meurtre d’un soldat, le présumé assassin aux arrêts

Dans la nuit du 23 au 24 février 2024 aux environs de 04 heures, la Brigade Ville de Gendarmerie de Sig-Noghin relevant de la...

Transformation de tomate au Burkina : les travaux de construction de l’usine en marche

Le Directeur de cabinet du Président de la Transition, le Capitaine Martha Céleste Anderson Médah, a effectué, le vendredi 23 février 2023, une visite...