spot_img
spot_img

Burkina Faso : le départ de l’armée française « ne laissera aucun vide » ministre Jean Emmanuel Ouédraogo

Publié le : 

Publié le : 

Le porte-parole du gouvernement Emmanuel Ouédraogo a déclaré que le départ de l’armée française de Ouagadougou ne mettrait pas fin aux relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la France et que cela « ne laissera aucun vide ». Dans un entretien à la télévision nationale ce 23 janvier 2023, il a indiqué que cette dénonciation résultait de la volonté du gouvernement et du peuple burkinabè de compter sur eux-mêmes.

Par Youmanli Joël Thiombiano

48 heures après la dénonciation des accords régissant la présence des forces françaises au Burkina Faso, Jean-Emmanuel Ouédraogo le porte-parole du gouvernement a apporté des éclaircissements.

Selon le porte-parole, cette dénonciation était dans l’ordre normal vue que la responsabilité des autorités a toujours été pointée du doigt. « Cette décision est dans l’ordre normal des choses. (…) Les autorités françaises ont toujours indiqué la responsabilité des autorités burkinabè dans la présence des forces françaises au Burkina Faso. (…) Il revient aux autorités également, le cas échéant, de demander éventuellement leur départ, de dénoncer donc l’accord militaire qui permet donc à ces forces-là de stationner à Ouagadougou », a-t-il fait savoir

Ce choix, selon lui, a été motivé par la vision des gouvernants et du peuple à consentir des sacrifices dans la lutte contre le terrorisme et dans la reconquête de l’intégrité nationale.

« La vision de la transition aujourd’hui, c’est que ce sont les Burkinabè eux-mêmes qui vont consentir le sacrifice pour la libération de notre territoire, pour la reconquête de l’intégrité du territoire et surtout pour la refondation » ; a-t-il lancé.

Ce départ est aussi une manière pour les Burkinabè de compter sur leurs propres moyens et ressources humaines. Pour la question du soutien, pour lui, ce dont a besoin le Burkina Faso aujourd’hui est un soutien matériel.

« Nous comptons sur nos propres moyens, sur nos propres ressources humaines pour pouvoir gagner cette guerre. Bien sûr, nous attendons de nos amis, des soutiens. Mais c’est un soutien sur le plan surtout matériel pour pouvoir donc nous accompagner dans l’équipement de nos volontaires pour la défense de la patrie, des forces de défense et de sécurité », a-t-il poursuivi.

Toutefois, pour le ministre en charge de la communication, ce départ « ne laissera aucun vide » car le vide qui puisse être laissé selon lui dans cette guerre contre le terrorisme, est le vide que les Burkinabè auront laissé.

Également, il a laissé entendre que ce départ n’entraînera « pas de fin diplomatique entre le Burkina Faso et la France ».

À la question de savoir si ce retrait n’aura pas de conséquences, le ministre est resté optimiste quant au respect de l’article 16 dont est régi l’accord.

« L’accord est clair, l’article 16 est clair. Il s’agit donc, en cas de dénonciation, d’un préavis d’un mois qui est donné à l’autre partie. Au stade actuel, nous ne voyons aucune raison que la partie française ne respecte pas le terme d’un accord qu’elle a signé », a-t-il conclu.

Lire aussi: Burkina Faso: que retenir de la force française Sabre? historique et «prouesses»

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Sénégal: Diomaye Faye à Paris, un déjeuner avec Emmanuel Macron au programme

Le Président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a quitté Dakar ce mercredi pour Paris. C'est la première fois que le président sénégalais se rend en...

Suisse: Alassane Ouattara a reçu en audience Volodymyr Zelensky

Le président ivoirien Alassane Ouattara a reçu en audience ce dimanche 16 juin 2024, son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky en marge du premier sommet...

Afrique-Monde : Sérénades sans fin et sommets tous azimuts

Entre l’Afrique le reste du monde, il y a des tas de sommets qui s’enchaînent et s’enchevêtrent selon des canons et des schémas que...

Diplomatie : le Russe Sergueï Lavrov en visite de 48h à Ouagadougou

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov est arrivé à Ouagadougou ce 4 mai 2024, pour une visite de travail et d’amitié de...

Burkina Faso: Sergueï Lavrov annoncé à Ouagadougou

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a entamé le lundi 3 juin 2024 une tournée africaine en commençant par Conakry, la capitale...
spot_img

Autres articles

Médias: BF1 annonce l’arrêt de «7 infos» et «Presse Écho» pour des vacances

La chaîne de télévision privée burkinabè BF 1 a annoncé ce dimanche 23 juin l’arrêt de deux émissions phares pour des raisons de «vacances». Par...

Route Tougan-Toma : Et de deux pour l’opération de  nettoyage !

La population de Tougan, dans la région de la Boucle du Mouhoun, a effectué, ce samedi 22 juin 2024, des travaux de déblayage sur...

Unique & One School : Un lycée moderne destiné à la formation des leaders de demain

L’établissement Unique & One School, fonctionnel depuis la rentrée scolaire 2022-2023 et situé dans la commune de Saaba, s’est ouvert au grand public, ce...

Journée nationale de l’arbre 2024 : Plus de 2000 plants mis en terre à Bobo-Dioulasso

Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem, a procédé, ce samedi 22 juin 2024 à Dinderesso non loin de Bobo-Dioulasso, au lancement officiel de la...

Burkina/Football : bientôt un siège pour la Fédération

La Fédération burkinabè de football (FBF) a procédé, ce 22 juin 2024 à Ouagadougou, à la pose de la première pierre de son siège.  Par...