spot_img
spot_img

Burkina : des organisations de la société civile demandent la prolongation de la Transition 

Publié le : 

Publié le : 

Des organisations de la société civile ont plaidé ce lundi 6 novembre 2023 pour une prolongation de la Transition. Elles ont remis un mémorandum au Conseil constitutionnel et à l’Assemblée législative de Transition. 

Par Daouda Kiekieta 

Le délai imparti à la Transition burkinabè fait de plus en plus débat au sein de l’opinion publique. Ce lundi, une délégation d’organisations de la société civile s’est rendue au Conseil constitutionnel et à l’Assemblée législative de Transition (ALT) pour demander la prorogation de ce délai afin de  « permettre la reconquête du territoire »

Au Conseil constitutionnel, elle a remis un mémorandum, fruit d’une rencontre dénommée «Table ronde de la nouvelle génération  » au président du Conseil constitutionnel, Me Barthélémy Kéré. 

A l’occasion,  le président du comité d’organisation de cette table, Aristide Oubida, a déclaré ceci :  « Pendant deux jours de travaux (les 4 et 5 novembre), nous avons discuté de la conduite de la Transition. Plusieurs points ont été abordés dont la question de la sécurité, de l’économie et de la gouvernance. Des propositions, comme la prolongation de la durée de la Transition, ont été faites. Nous avons consigné tout cela dans ce mémorandum ».

société civile prolongation Transition
Le porte-parole de la délégation, Aristide Oubida

Selon Aristide Oubida, les organisations initiatrices de la table ronde se sont appuyées sur  « l’article 19 de la Charte, qui prévoit la révision de la Charte de la Transition ».

Cette révision devrait permettre, selon elles, « de donner plus du temps à la Transition pour mener à bien les grands travaux enclenchés ». 

Après la réception du mémorandum, Me Barthélémy Kéré, président du Conseil constitutionnel, a indiqué que cette «démarche est nouvelle » car  « la Constitution dont nous sommes chargés de la défense a prévu un certain nombre de personnalités qui peuvent saisir le Conseil constitutionnel ». 

Qu’à cela ne tienne,  « Nous considérons que nous recevons un document. En tant que citoyens et membres du Conseil constitutionnel, nous allons en prendre connaissance comme étant le fruit de réflexion de citoyens burkinabè », indique Me Barthélémy Kéré. 

société civile prolongation Transition
Me Barthélémy Kéré, président du Conseil constitutionnel du Burkina

De son côté, le porte-parole de la délégation, Aristide Oubida, soutient que  « ce document est le fruit de la décision d’une partie importante de la population qui ont participé à la table ronde »

« La révision peut se faire à l’Assemblée législative de Transition, mais tout est validé par le Conseil constitutionnel. C’est pourquoi, nous avons voulu que le Conseil constitutionnel prenne connaissance du document pour ne pas être surpris » renchérit-il après l’audience. 

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...