Home Société Burkina : éboulement de la mine de zinc de perkoa, les efforts...

Burkina : éboulement de la mine de zinc de perkoa, les efforts de sauvetage continuent

0

Quelques jours après l’éboulement de la mine de Perkoa suite à une inondation (le 16 avril 2022), les huit travailleurs portés disparus sont toujours recherchés. La société minière Trevali annonce que ses activités d’extraction et de traitement de minerais resteront suspendues, le temps de retrouver ces mineurs qui sont sous terre. Ses responsables étaient sur la mine le 22 avril 2022. 

Par Nicolas Bazié

Le premier responsable de la société minière Trevali, Ricus Grimbeek s’est rendu sur la mine de Perkoa dans la province du Sanguié, région du Centre-Ouest, pour toucher du doigt les efforts de recherche et de sauvetage des huit mineurs portés disparus, depuis le 16 avril.

Une fois sur place, Ricus Grimbeek a fait noter que retrouver ces personnes est primordiale. « Nous ne cesserons pas nos efforts tant que nous n’aurons pas retrouvé nos collègues disparus », a-t-il déclaré.

Pour lui, la santé et la sécurité des travailleurs de la société sont une priorité absolue, et « tous les efforts sont déployés pour étendre les recherches aux niveaux inférieurs de la mine de Perkoa ».

Voilà six jours maintenant que les huit mineurs dont six Burkinabè, un Tanzanien et un Zambien sont coincés sous la terre de la fosse à ciel ouvert de Perkoa. « Notre objectif principal a été, et restera, la recherche et le sauvetage des huit mineurs disparus. Nos pensées vont aux familles, aux amis et aux collègues qui ont été touchés », a indiqué le Président Directeur General de Trevali.

Le gouvernement et d’autres partenaires sont à pied d’œuvre pour sauver les disparus, a fait savoir M. Grimbeek. « Nous avons travaillé sans relâche avec le soutien de divers organismes gouvernementaux et responsables qui ont effectué de nombreuses visites sur le site de la mine et qui travaillent en coordination avec les efforts de sauvetage ».

Et d’ajouter : « Nous avons également reçu un soutien considérable de la communauté minière élargie au Burkina Faso, qui a fourni bénévolement du personnel et de l’équipement hautement qualifiés pour la recherche et le sauvetage ».

La direction de Trevali Perkoa et celle de Byrnecut, un sous-traitant minier, disent être en contact quotidien avec les familles des disparus, pour leur fournir de l’aide et des mises à jour sur les opérations de sauvetage.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 × 13 =