Home Société Burkina: Employabilité des jeunes, le gouvernement relèvera les montants des financements des...

Burkina: Employabilité des jeunes, le gouvernement relèvera les montants des financements des projets porteurs (Christophe Dabiré)

Burkina Emploi Jeunes
Image d'illustration de jeunes dans les rangs de dépôts des dossiers de concours de la fonction publique

Christophe Dabiré, le premier ministre du Burkina Faso a sacrifié à la tradition de la déclaration de politique générale le jeudi 4 Février 2021 à l’Assemblée nationale. Cet exercice est conforme à notre constitution qui stipule en son article 63 que « dans les trente jours qui suivent sa nomination, le Premier ministre fait une déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Cette déclaration est suivie de débats et donne lieu à un vote. ».En 1 heure 30 minutes environ, il a décliné les grandes lignes de la feuille de route que lui a confiée le Président Roch Kaboré. La question de l’employabilité des jeunes a figuré en bonne place dans son discours.

Par Etienne Sanon

« Le Gouvernement entend favoriser l’inclusion des jeunes pour leur employabilité à travers des outils efficaces d’accompagnement de l’entrepreneuriat et la mise en place des dispositifs incitatifs » foi de Christophe Dabiré devant la représentation nationale. Et d’ajouter dans la foulé, que le gouvernement va relever les montants de financement des projets porteurs. Les Fonds existants au ministère de la jeunesse vont être également rationaliser à travers la création d’un Fonds unique de promotion de l’emploi des jeunes, assorti de plusieurs guichets. Cette vision va en droite ligne avec la politique du président du Faso qui l’expérimente déjà à travers le ministère de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi. Lors de son 2e CASEM tenu les 22 et 23 décembre dernier, le ministère en charge de la jeunesse avait émis le souhait d’arriver à un Burkina Faso nanti d’une jeunesse créatrice d’emplois au profit de la nation entière.

La déclaration de politique générale du premier ministre cadre avec la vision du chef de l’Etat. C’est une déclaration qui doit être appréciée à sa juste valeur selon Adama Sanou, député du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP).

La déclaration du premier ministre a été positivement appréciée par le député Daniel Rasmané Sawadogo qui la trouve claire et limpide. Son souhait est que cette déclaration qui englobe plusieurs aspects, tel que la question de l’employabilité des jeunes, soit rapidement matérialisée.

www.libreinfo.net