Home Politique Burkina Energie: la SONABEL et  la SONABHY vont être auditées 

Burkina Energie: la SONABEL et  la SONABHY vont être auditées 

0

Dans sa Déclaration de politique générale (DPG), le premier ministre  Lassina Zerbo a fait part des priorités de son gouvernement pour améliorer la  gouvernance publique. Il a fait cas de l’accès à l’énergie au Burkina Faso. C’était le vendredi 7 janvier 2022 à Ouagadougou. 

Par Tatiana Kaboré

Lassina Zerbo a procédé à la déclaration de la politique générale. Plusieurs sujets ont été abordés notamment l’énergie. Pour lui il faut dès à présent s’inscrire dans la dynamique de la transition énergétique qui implique une modification structurelle profonde de “nos modes de production et de consommation de l’énergie”. 

Dr Lassina Zerbo promet renforcer les systèmes de production de l’énergie afin d’assurer sa disponibilité permanente et son accessibilité à la fois pour les ménages, les services publics et les entreprises.

Tout en œuvrant à l’accroissement de la production dans le cadre du mix énergétique, le premier ministre a proposé à ce que soit accéléré le basculement de l’offre vers les énergies renouvelables amorcé avec le solaire ces dernières années. 

Il faut aussi développer des mécanismes de rationalisation de l’énergie dans le cadre de l’efficacité énergétique et réaliser les études préalables à l’implémentation des mini centrales nucléaires de type SMR (Petits réacteurs modulaires) qui devraient prendre en charge, dans le futur, les besoins en énergie des entreprises industrielles.

Pour ce qui est du domaine de l’électricité, le chef du gouvernement a indiqué que son gouvernement mettra tout en œuvre, pour l’achèvement dans les meilleurs délais, des projets de construction de centrales solaires d’une capacité d’environ 500 MWc. 

Il a  aussi annoncé que son équipe poursuivra les travaux de modernisation du réseau de transport et de distribution de l’énergie électrique, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du second compact Millénium challenge. Et pour améliorer la gouvernance de la SONABEL, des audits seront entrepris pour réduire les subventions de l’Etat.

 De son avis, l’ambition de son Gouvernement est “de doubler la puissance électrique disponible en la faisant passer à 1500 MW en 2025, contre 712,2 MW en 2020, de porter le taux de couverture électrique de 45% en 2020 à 75% en 2025 et de travailler à accroître de façon significative le taux d’accès des populations à l’énergie”. 

Dr Zerbo a ajouté qu’il poursuivra avec son gouvernement à l’implémentation du Projet d’Électrification et de Développement des Connexions à l’Électricité (PEDECEL) et le renforcement des actions de l’Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER) et de l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité (ANEREE) afin qu’elles contribuent efficacement à cet objectif.

En ce qui concerne les hydrocarbures, le premier ministre a fait la promesse d’accélérer les projets visant à multiplier les capacités actuelles de stockage par 2,5 à Bingo et par 4 à Péni. Mais aussi d’effectuer un audit organisationnel de la SONABHY en vue d’améliorer ses performances. 

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =