spot_img
spot_img

Adopter l’africapitalisme : la voie du développement durable et de l’autonomisation économique

Publié le : 

Publié le : 

L ‘Afrique se trouve à la croisée des chemins – un continent rayonnant de potentiel, d’innovation et de promesses. Alors que nous naviguons dans les complexités du paysage mondial, il est important que nous tracions la voie vers le développement durable, la croissance inclusive et la prospérité partagée.

Au premier plan de ce parcours de transformation se trouve la philosophie de l’ Africapitalisme- une approche audacieuse et visionnaire de l’autonomisation économique, guidée par la conviction que le secteur privé a un rôle central à jouer dans la promotion du programme de développement de l’Afrique.

Je suis profondément engagé à exploiter le pouvoir des partenariats stratégiques, des solutions innovantes et des politiques inclusives pour stimuler le développement durable à travers le continent. Nous nous efforçons de libérer le vaste potentiel de l’Afrique et de donner à ses habitants les moyens de s’épanouir et de prospérer.

Au premier plan de ce parcours de transformation se trouvent trois thèmes critiques qui exigent notre attention urgente et notre action collective :

Entrepreneuriat et création d’emplois pour la sécurité alimentaire mondiale :

On ne saurait trop insister sur le rôle de l’entrepreneuriat dans la promotion de la sécurité alimentaire mondiale. Alors que nous sommes confrontés aux défis de l’insécurité alimentaire et de la faim, l’entrepreneuriat apparaît comme un outil puissant pour l’innovation, la résilience et les pratiques agricoles durables.

Grâce à des initiatives telles que la Fondation Tony Elumelu (TEF), nous restons déterminés à donner aux entrepreneurs africains les moyens de stimuler l’innovation agricole, de créer des emplois et d’améliorer la sécurité alimentaire sur le continent.

Autonomisation économique des jeunes africains pour relever les défis de la migration :

La jeunesse africaine représente un dividende démographique et un catalyseur de croissance économique et de prospérité. En investissant dans l’autonomisation économique des jeunes africains grâce à l’entrepreneuriat, au développement des compétences et à l’accès au financement, nous pouvons libérer leur potentiel en tant qu’agents de changement, relever les défis de la migration et créer des opportunités d’emploi significatives.

Partenariats public-privé pour l’accès aux soins de santé et l’innovation :

L’accès à des soins de santé de qualité est un droit humain fondamental et une pierre angulaire du développement durable. Pourtant, des millions de personnes dans le monde n’ont pas accès aux services de santé essentiels, aux médicaments et aux vaccins.

Grâce à des partenariats public-privé, nous pouvons démocratiser l’accès aux soins de santé, favoriser l’innovation et améliorer la qualité de vie à l’échelle mondiale.

La United Bank for Africa (UBA) est prête, comme toujours, à collaborer avec des fondations pour stimuler l’innovation dans la prestation des soins de santé, promouvoir des mesures de santé préventives et construire des systèmes de santé résilients qui ne laissent personne de côté.

Alors que les dirigeants mondiaux se réunissaient pour assister au Forum des dirigeants de la santé à Abou Dhabi, au Forum du G7 à Rome, ainsi qu’à une réception de réseautage organisée en l’honneur de la directrice exécutive du Programme alimentaire mondial, Cindy McCain, en mai, j’ai réaffirmé mon engagement à promouvoir le développement durable, à favoriser l’entrepreneuriat et à bâtir des communautés résilientes.

Ensemble, nous pouvons exploiter le pouvoir de l’entrepreneuriat, de l’autonomisation économique et des partenariats public-privé pour créer un monde plus prospère, équitable et durable pour tous.

En mobilisant le potentiel des énergies renouvelables, en investissant dans les technologies propres et en encourageant la collaboration intersectorielle, nous pouvons stimuler la transformation économique, atténuer le changement climatique et construire un avenir plus prospère et résilient pour les générations à venir.

En tant que principale institution financière africaine, UBA est le fer de lance des efforts visant à canaliser les capitaux et l’expertise pour soutenir le passage à une économie à faible émission de carbone, en veillant à ce que l’Afrique reste un acteur clé du secteur mondial des énergies renouvelables.

En conclusion, l’ africapitalisme n’est pas seulement une philosophie, c’est un appel à l’action, un plan directeur pour un changement transformateur et une vision pour une Afrique prospère et équitable.

En tant que leader mondial et défenseur du développement durable, je m’engage à conduire le programme de transformation de l’Afrique à travers des partenariats stratégiques, des solutions innovantes et une croissance inclusive. Ensemble, construisons un avenir où chaque Africain a la possibilité de s’épanouir et de réussir.

Tony O. Elumelu, CON.

Fondateur, Fondation Tony Elumelu ; Président, Groupe UBA

 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....
spot_img

Autres articles

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....