Home Société Burkina Faso: 18 mois de prison ferme pour un directeur de collège...

Burkina Faso: 18 mois de prison ferme pour un directeur de collège reconnu coupable de viol sur une mineure(Ziro)

0

Le Directeur d’un collège d’enseignement dans la province du Ziro a été condamné le vendredi 17 juin 2022 pour des faits de viol sur une mineure de moins de 16 ans. Libreinfo.net qui annonçait l’affaire il y’a quelques jours revient sur ce procès avec la décision du tribunal.

Par Inoussa Kiema, correspondant Ziro

60 mois (soit 05 ans) de prison dont 18 mois fermes ont été retenus contre le directeur d’école accusé d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une élève, de moins de 16 ans, de son école dans la commune de Sapouy, province du Ziro, région du Centre-Ouest.

Avorté le 09 juin dernier à cause de l’absence des parents de la victime à l’audience, le procès de l’affaire dite de viol de mineure a enfin eu lieu le vendredi 17 juin 2022 à Sapouy dans la salle de réunion de la mairie.

Le tribunal a requalifié le chef d’accusation qui pesait contre l’accusé. Interpellé pour  »viol sur mineure », l’accusé, le directeur du collège d’enseignement général de Baouiga, dans la commune de Sapouy, a été déclaré coupable pour  »relation sexuelle d’un personnel enseignant avec une fille mineure ».

Il a donc écopé de 60 mois de prison, dont 18 mois fermes, 42 mois et une amende de 900 000f assortis de sursis. En plus de ces condamnations, le coupable devra verser la somme de 58 500f à la famille de la victime de moins de 16 ans.

Le tribunal a siégé à huis clos, et le public n’a eu accès à la salle d’audience qu’au moment de la prononciation du verdict.

Le condamné était placé sous dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Léo, province de la Sissili, pour viol suite à une plainte introduite le 30 mai 2022 par le frère de la victime.

Cette nouvelle condamnation vient allonger la liste des condamnés pour faits sexuels avec une fille mineure dans la province du Ziro.

En 2021, un instituteur en service dans une école primaire dans le village de Gallo (Commune de Sapouy) avait été renvoyé de la fonction publique pour viol d’une élève de son école.

En 2018, le directeur provincial de la police nationale du Ziro avait été surpris par ses propres agents effectuant des attouchements sexuels sur une fille mineure d’une dizaine d’années. Après enquête, le commissaire de police avait été suspendu de ses fonctions et mis à la disposition de la justice.

Lire aussi : Burkina Faso : à Ziro, un directeur d’école déféré à la maison d’arrêt et de correction de Léo pour viol sur une de ses élèves

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =