Home Société Burkina Faso :  86,65% des agents du public sont partis en retard...

Burkina Faso :  86,65% des agents du public sont partis en retard au travail (ASCE-LC)

0
Fonction publique Burkina
Ministère de la fonction publique du Burkina Faso

L’administration publique burkinabè souffre d’un mal qu’est le retard des agents. Le 11 mai 2022, l’Autorité supérieure de contrôle d’État de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a publié un rapport de contrôle de ponctualité effectué dans les services publics le 28 février 2022. Le rapport indique que 86,65% des agents du public partent en retard au travail. 

Par Rama Diallo

Sur un effectif de 3078, 1439  agents du public ont été contrôlés par l’ASCE-LC, dans le cadre d’une enquête sur la ponctualité dans les services publics de l’État. Publié ce 11 mai, le rapport révèle que 1068 agents sont arrivés en retard et seulement 371 à l’heure. 1339 agents n’étaient pas encore arrivés au boulot à 8h 30mn.

Ce qui porte le nombre d’agents arrivés en retard à 2407 soit un taux de 86,65%.

Les conséquences de ces absences peuvent être très néfastes pour l’administration publique, confie l’autorité supérieure de contrôle d’État. Il peut s’agir  de la non performance de l’administration publique, la mauvaise image des services publics, la charge élevée pour certains agents et la frustration des agents ponctuels.

Les raisons de ces absences selon l’ASCE-LC, sont entre autres l’absence de mécanisme réel de contrôle des agents par les responsables hiérarchiques, l’absence de dispositifs efficaces de contrôle automatique des présences, le manque de bureau pour certains agents et la précarité des conditions de travail.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 4 =