spot_img
spot_img

Burkina Faso : Abdoulazize Bamogo, devient président du Conseil supérieur de la Communication (CSC)

Publié le : 

Publié le : 

Les neuf conseillers du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) ont désigné leur Président le 31 mai 2022 à Ouagadougou. Abdoulazize Bamogo, jusque-là vice-président, prend désormais les rênes de l’institution de régulation des médias au Burkina Faso. Conseiller en communication et coach formateur, l’homme de 48 ans est un fin connaisseur du monde des médias et de la communication.

Par Daouda Kiekieta

Abdoulazize Bamogo, consultant et expert en communication, a passé trois ans et demi au poste de vice-présidence du CSC. Conseiller en communication, il a été président des Publicitaires Associés (PA) de 2015 à 2017 et il représente cette association au CSC. Publicitaires Associés (PA) est une association, créée en 2007, qui regroupe les acteurs des quatre professions publicitaires, notamment les agences-conseils en publicité, les régies publicitaires, les éditeurs publicitaires et les courtiers en publicité.

Après avoir acquis une lourde expérience à la radio Ouaga Fm où il a été rédacteur en chef pendant 9 ans soit de janvier 1998 à décembre 2006, M. Bamogo a été appelé par le fondateur de la radio Oméga pour occuper le poste de premier directeur général de ladite radio, de 2012-2013. C’est lui d’ailleurs qui a lancé les programmes de radio Oméga en 2012.

Il a participé à poser des bases solides pour le rayonnement de ces deux stations aujourd’hui parmi les plus écoutées de la bande Fm.

Abdoulazize Bamogo, a également une solide expérience dans les domaines du management, du coaching, de l’ingénierie de formation. A ce titre, il est enseignant et formateur en communication, marketing, réseaux sociaux. Il a dispensé des cours à l’institut des sciences techniques de l’information et de la communication (ISTIC).

Il est titulaire d’un Master en Communication politique, une maîtrise en communication et média, d’un certificat professionnel de coach. Fondateur de l’agence Citécom et de l’institut supérieur et centre de formation professionnelle Africa Executive School, M. Bamogo est auteur du livre « Dompter le trac et parler en public avec aisance », publié en 2017.

C’est un homme dynamique, grand motivateur, selon ses collaborateurs. Il aura la lourde tâche de conduire l’instance de régulation de la communication dans un contexte où des associations professionnelles de médias dénoncent de plus en plus des atteintes graves à la liberté de presse.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : L’ex-maire de l’arrondissement 4 de Bobo risque un an de prison ferme 

L’ancien maire de l’arrondissement 4 de Bobo-Dioulasso, Bakoné Millogo, a comparu le 23 juillet 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié  Il...

Recrutements à La Poste Burkina : Une foule immense au Stade municipal pour 23 postes

Une marée humaine s’est retrouvée au Stade municipal Issouf Joseph Conombo de Ouagadougou ce 23 juillet 2024 pour le dépôt des dossiers des concours...

Burkina/Communiqué attribué à la Justice : Le procureur général dément 

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, Laurent Poda, a démenti ce lundi 22 juillet 2024, le contenu d'un communiqué faisant cas...

Gaoua : Des journalistes à l’école de la communication en période de crise 

Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT),à travers la Direction générale de la communication et des médias...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...