Accueil Diplomatie Burkina Faso : Abidjan et Ouagadougou en rang serré contre le terrorisme

Burkina Faso : Abidjan et Ouagadougou en rang serré contre le terrorisme

Les deux ministres ont été reçus par le Président du Faso

Le ministre ivoirien de la Défense, Téné Birahima Ouattara est arrivé, dimanche dans la soirée à Ouagadougou, pour une visite de travail de 48 heures. Il a été reçu, le lundi 10 mai 2021, par son homologue burkinabè Chérif Sy. Plusieurs sujets ont été abordés par les deux ministres, notamment les questions sécuritaires et la coopération entre les deux pays.

Par André-Martin Bado

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants du Burkina Faso, Chérif Sy a reçu son homologue ivoirien, Téné Birahima Ouattara, le lundi10 mai 2021, pour une séance de travail. Une rencontre à huis clos qui a duré plus de 45 minutes.

A la sortie de ce tête-tête, le ministre d’Etat, Chérif Sy a expliqué que cette rencontre entre dans le cadre d’une mission de renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Il a fait savoir que c’est la première visite officielle du ministre ivoirien de la défense au Burkina Faso depuis sa nomination, le 8 mars dernier. « Comme vous le savez, il ne vient pas en inconnu ici. Il vient d’abord chez lui, étant donné que le Burkina Faso et la Cote d’Ivoire sont deux pays au même destin », a ajouté Chérif Sy. Il a souligné que les deux pays qui partagent un grand pan de l’histoire, travaillent ensemble, dans le domaine de la défense nationale.

Chérif Sy a indiqué que les deux pays ont mené ensemble, un certain nombre d’opérations à savoir la sécurisation des deux frontières et la lutte contre le terrorisme. « Une visite qui témoigne aussi du renforcement de nos deux territoires et de la nécessité de pouvoir mutuellement nous protéger. Bien entendu, il y avait une commission qui réunissait les cadres de défense, de la sécurité et des renseignements de nos deux pays. Cette visite a permis de réactiver toutes ces structures et de donner des instructions claires pour qu’un certain nombre de missions puissent se réaliser », a laissé entendre le ministre.

La visite du ministre ivoirien, Téné Birahima Ouattara, intervient après plusieurs attaques terroristes à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Le Ministre ivoirien rassure que « la Côte d’Ivoire  n’est pas en guerre. C’est vrai que le mois dernier, nous avons été l’objet d’attaque terroriste, il y a eu des pertes en vie humaine du coté de nos forces de défenses et de sécurité. Ce que nous avons beaucoup déploré ».

La lutte contre le terroriste ne peut être menée victorieusement par un seul Etat. « Il faut mutualiser les efforts pour se tenir informer. Nous devons essayer de mettre nos moyens ensemble. Nous sommes des pays en voie de développement, nous n’avons pas beaucoup de moyens. Ce qui se passe au Burkina intéresse la Cote d’ivoire. Je le dis en toute franchise, c’est deux pays ont un destin uni. Pour ce faire, nous devons nous mettre ensemble. Pour faire en sorte que nos populations puissent  vivre ensemble en paix et en sécurité » a indiqué M. Ouattara

Il faut dire que les attaques terroristes que vit le Burkina Faso depuis plus de cinq ans se répandent de plus en plus en Côte d’Ivoire. Les deux pays organisent régulièrement des patrouilles conjointes pour endiguer le phénomène.

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
2 + 24 =