spot_img
spot_img

Burkina Faso: Le gouvernement s’engage pour des routes durables avec l’acquisition de produits stabilisateurs de sols

Publié le : 

Publié le : 

Le ministère des Infrastructures et du désenclavement, en collaboration avec le Bureau national des grands projets, a conclu un accord pour l’achat de produits visant à stabiliser les sols, dans le but de soutenir les travaux d’entretien routier. La cérémonie officielle de signature a eu lieu le mardi 26 mars 2024 à Ouagadougou.

Par André-Martin Bado

Dans le cadre d’une démarche visant à renforcer l’entretien du réseau routier national au Burkina Faso, le ministre des Infrastructures et du désenclavement, Adama Luc Sorgho, a présidé une cérémonie de signature d’une convention le mardi 26 mars 2024 à Ouagadougou.
Cette convention porte sur l’acquisition de produits de stabilisation des sols, un pas décisif dans la préservation et l’amélioration de l’infrastructure routière du pays.

Le ministre Sorgho s’est exprimé avec satisfaction quant à la concrétisation de ce projet, soulignant son importance cruciale dans la préservation du réseau routier national. «En effet, ce matin, nous avons le plaisir de voir concrétisé un projet qui nous tenait à cœur dans le cadre de nos missions de sauvegarde de notre patrimoine routier», a-t-il affirmé.

Il a partagé une observation issue de sa récente visite à Los Angeles aux Etats-Unis, soulignant l’efficacité des produits de stabilisation des sols sur une piste d’atterrissage militaire. «Nous avons constaté sur une piste d’atterrissage militaire que ces produits ont permis une résistance considérable. Nous avons jugé nécessaire d’expérimenter ces produits au Burkina Faso et avons décidé de signer cette convention avec les initiateurs», a-t-il expliqué.

Le ministre a également souligné les avantages de ces produits, les décrivant comme résistants, imperméables et contribuant à l’amélioration globale de la qualité des routes au Burkina Faso.

Concernant les aspects financiers, le ministre a précisé que le coût d’acquisition des produits s’élève à environ «70 millions de francs CFA, uniquement pour l’acquisition des produits, avec l’utilisation continue des engins dans l’exécution des travaux.»

Cette convention s’inscrit dans le cadre d’une collaboration étroite avec le Bureau national des grands projets, selon le ministre, qui a souligné l’importance de l’approche partenariale pour garantir l’efficacité de l’initiative.

De son côté, Bruno Compaoré, directeur exécutif du Bureau national des grands projets, a souligné l’importance de cette initiative dans le cadre de l’initiative présidentielle pour le développement communautaire.

Bruno Compaoré, directeur exécutif du bureau national des grands projets
Bruno Compaoré, directeur exécutif du bureau national des grands projets

«C’est un honneur pour nous de recevoir la contribution du ministère des infrastructures et du désenclavement à travers l’acquisition de produits de stabilisation pour expérimenter sur 5 km dans le cadre de l’initiative présidentielle», a-t-il déclaré.

Pour lui, cette signature marque l’engagement ferme du ministère des Infrastructures et du désenclavement à travers l’acquisition de produits stabilisateurs, soulignant ainsi la volonté du gouvernement de garantir la qualité et la durabilité du réseau routier national au Burkina Faso.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...