Home Société Burkina Faso : Anaïs Drabo, militante de la société civile est décédée...

Burkina Faso : Anaïs Drabo, militante de la société civile est décédée dans un accident

0
Anaïs Drabo
Anaïs Drabo, ex secrétaire à la formation idéologique du Mouvement «Sauvons le Burkina»

L’activiste Anaïs Drabo, secrétaire à la formation idéologique du Mouvement «Sauvons le Burkina», qui a dénoncé en Novembre 2022 la gestion de la crise sécuritaire par le pouvoir MPP, est décédée le mercredi 6 juillet 2022 des suites d’un accident de la route. En plus de son activisme, elle est la présidente d’une association dénommée Hope Isis , en soutien aux personnes déplacées internes. 

Par Tatiana Kaboré

Le monde des OSC est en deuil. Anaïs Koro Drabo, militante et l’une des grandes figures du mouvement Sauvons le Burkina Faso a tiré sa révérence le 6 juillet, des suites d’un accident selon un membre du mouvement à libreinfo.net. Elle s’était révélée au public burkinabè dans le dernier trimestre de l’année 2021 dans des luttes de son mouvement contre l’insécurité au Burkina Faso.

Plusieurs fois interpellées et relâchées par les forces de défense et de sécurité, Anaïs Drabo, ressortissante du Sourou, province en proie au terrorisme, est vite devenue l’une des figures de la société civile qui s’attaquait au régime de Roch Kaboré à partir de novembre 2021 jusqu’à la chute du pouvoir le 24 janvier 2022.

La situation des personnes déplacées internes a été l’un des éléments déclencheurs de son activisme. Sa détermination et son engagement à vouloir restaurer et débarrasser le pays du joug terroriste à travers les dénonciations, à l’encontre du régime Kaboré, l’ont exposé aux menaces, intimidations et même à la prison.  

Le 12 novembre 2021, Anaïs Koro Drabo et ses amis de lutte ont organisé plusieurs manifestations, en vue d’interpeller le régime Kaboré, sur la nécessité de prendre des décisions fortes contre l’insécurité. En effet, elle fut interpellée deux fois de suite notamment  le 27 novembre 2021 et le 4 décembre 2021 à l’occasion des  marches de protestation contre la gouvernance du Président Roch Kaboré. 

Âgée d’une trentaine d’années, Anaïs Drabo était la présidente de l’association Hope Isis, une association en soutien aux personnes déplacées internes. 

La jeune dame organisait régulièrement des remises de dons aux déplacés internes. Le 20 avril dernier, son association en collaboration avec des partenaires ont offert un forage aux déplacés internes de Pazani. 

Le 21 février 2022, elle a offert des dons aux femmes déplacées internes à Pazani, quartier situé dans l’arrondissement N°9 de Ouagadougou.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 14 =