Home Sécurité Burkina Faso: attaque de Gaskindé, il y a eu des complices selon...

Burkina Faso: attaque de Gaskindé, il y a eu des complices selon le général Silas Keïta

0
attaque de Gaskindé
Un soldat burkinabè sur le terrain des opérations

Le Burkina Faso a une fois de plus été endeuillé. Le 26 septembre 2022, un convoi de ravitaillement a fait l’objet d’une attaque terroriste meurtrière à Gaskindé dans la province du Soum, région du Sahel. 11 militaires ont été tués. A l’issue du conseil des ministres du 28 septembre, le ministre délégué en charge de la défense, Silas Keïta a affirmé qu’il y a eu des complices dans l’affaire.

Par Nicolas Bazié

L’attaque de Gaskindé a fait 11 militaires morts, a indiqué le gouvernement. Dans le même temps, selon le bilan provisoire établi, 28 blessés dont 20 militaires, 01 VDP et 7 civils ont été enregistrés, selon les autorités. Le gouvernement poursuit qu’une cinquantaine de civils sont portés disparus, signifiant également qu’il y a d’importants dégâts matériels.

L’attaque a eu lieu près de Gaskindé dans la province du Soum, région du Sahel, alors que le convoi était escorté par le 14e régiment interarmes. C’est une attaque terroriste qui dépasse l’entendement humain visiblement.

Des complices dans le coup? C’est exactement ce que le ministre délégué en charge de la défense, Silas Keïta, a affirmé le 28 septembre 2022 à l’issue du conseil des ministres.

« Pour l’instant nous allons nous taire sur les actions en cours», a-t-il fait savoir. Et de déclarer: « Il y a eu des complicités malheureuses dans cette attaque. Nous sommes sous le choc. Nous voulons rassurer que les opérations menées hier, ont été menées avec rigueur », soutient le ministre délégué, le général Silas Kéita.

Lire aussi: Attaque de Gaskindé :  Des terroristes refusent-ils le « dialogue » du gouvernement ?

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =