Home Economie Burkina Faso: cinq personnes condamnées dans l’explosion sur le site d’orpaillage de...

Burkina Faso: cinq personnes condamnées dans l’explosion sur le site d’orpaillage de Gomgombiro dans le Sud-Ouest

0

Le 21 février 2022, une forte explosion s’est produite au marché du site d’orpaillage de Gomgombiro à une quinzaine de kilomètres de Gaoua dans la province du Poni, région du Sud-Ouest. Cette explosion avait fait 63 morts et une soixantaine de blessés. Le site a été fermé jusqu’à nouvel ordre par les autorités de la région en vue d’ouvrir une enquête. Au total, 5 personnes ont été interpellées au cours de l’enquête. Elles ont été traduites devant la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Gaoua et jugées le 12 avril 2022.

Par Tatiana Kaboré

Cinq personnes ont été identifiées et interpellées dans l’affaire de l’explosion survenue à Gomgombiro. C’est l’information que nous a confiée le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Gaoua, Cheick Alfa Boubakar Compaoré.

«Pour ce qui concerne l’affaire de l’explosion survenue à Gomgoburo, il faut noter que l’enquête a permis d’identifier et d’interpeller cinq (05) personnes», dit-il.

Une (01) personne parmi les 5 interpellés est accusée pour achat, importation, transport, stockage et utilisation illicite de substances explosives à usage civil, blessures involontaires et homicide involontaire. Il s’agit selon le Procureur du Faso près TGI de Gaoua du principal accusé.

Les quatre (04) autres personnes sont accusées de complicité d’utilisation illicite d’explosifs dans un site d’exploitation artisanale. « Ces cinq (05) personnes ont été traduites devant la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Gaoua suivant la procédure de flagrant délit à l’audience du 12 avril 2022 », fait savoir le Procureur Compaoré.

Le Tribunal les a tous reconnus coupables des faits qui leur étaient reprochés. Pour ce qui concerne les différentes condamnations, l’auteur principal a été condamné à une peine d’emprisonnement de cinq ans dont deux ans assortis du sursis et à une amende ferme de dix millions (10.000.000) FCFA.

Les 4 autres complices ont quant à eux été condamnés chacun à une peine d’emprisonnement de trois (03) ans et à une amende de dix millions (10.000.000) FCFA, le tout assorti de sursis.

Le procureur a aussi expliqué à Libre info que le Tribunal a confisqué le produit des infractions, qui était composé des substances explosives saisies sur le lieu de l’explosion.

« Il est important de préciser que les victimes blessées ainsi que les parents des victimes décédées qui ont comparu à l’audience ( elles étaient 29 au total) ont déclaré ne pas vouloir de dédommagement et le tribunal leur en a donné acte »,informe le procureur Cheick Alfa Boubakar Compaoré.

Pour les victimes blessées et les parents des personnes décédées qui n’ont pas comparu, il a indiqué qu’elles ont toujours la possibilité de saisir le tribunal civil pour se faire indemniser.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 3 =