spot_img
spot_img

Burkina Faso : crise humanitaire, le Canada a apporté un soutien de plus de 7 milliards F. CFA en 2022 à travers le PAM

Publié le : 

Publié le : 

Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) a reçu du Canada, une contribution d’une valeur totale de 11,8 millions de dollars soit plus de 7 milliards de francs CFA à travers les Affaires mondiales Canada. Cette contribution vise à soutenir les populations vulnérables touchées par la crise humanitaire au Burkina Faso en 2022 indique un communiqué parvenu à Libreinfo.net ce 15 février 2023.

Par Valérie Traoré

Le Canada apporte son soutien au peuple burkinabè à travers le financement du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM).

En 2022, le pays lui a ainsi apporté une contribution de 11,8 millions de dollars, soit plus de 7 milliards de francs CFA selon un communiqué du Programme alimentaire mondial (PAM).

Cet appui a contribué à couvrir les besoins alimentaires de 1,2 million de personnes au Burkina ayant vu leurs capacités à satisfaire leurs besoins alimentaires et nutritionnels de base diminuer au fil des années en raison de l’insécurité, de l’impact du changement climatique et de la hausse des prix des produits alimentaires.

« Notre priorité en 2022 était d’aider à contenir la crise alimentaire chez les personnes affectées par l’insécurité tout en renforçant la capacité des familles à inverser les effets du changement climatique » a déclaré Mme Elvira Pruscini, Représentante et Directrice Pays du PAM au Burkina Faso.

Selon elle, « grâce aux fonds donnés par le Gouvernement du Canada, le PAM a pu fournir une assistance alimentaire vitale et aider les familles vulnérables à développer des solutions durables pour la sécurité alimentaire leur permettant d’améliorer leurs conditions de vie ».

Le PAM est la plus grande agence humanitaire pour la lutte contre la faim dans le monde.

En plus de sa mission régalienne qui est l’assistance alimentaire d’urgence directe, « le PAM travaille avec les communautés pour renforcer leur résilience face aux chocs climatiques tels que les sécheresses et les inondations, à travers la réhabilitation des terres dégradées et la promotion d’activités agricoles visant à produire de la nourriture pour les familles, tout en protégeant l’environnement pour les générations futures » a indiqué le communiqué.

Le même communiqué précise que « le PAM a mis en œuvre des activités visant à répondre aux besoins des populations, en mettant particulièrement l’accent sur la capacité économique des femmes à subvenir à leurs propres besoins. »

Grâce à ce financement, poursuit le communiqué, le programme a pu maintenir le fonctionnement du service aérien humanitaire des Nations Unies tout au long de l’année 2022, permettant à la communauté humanitaire d’atteindre les populations les plus vulnérables dans les zones difficiles d’accès avec une aide humanitaire vitale.

« Avec 60 ans de relations diplomatiques entre le Burkina Faso et le Canada, et un partenariat de longue date avec le PAM, le Canada reste engagé à travailler au profit des populations les plus vulnérables du Burkina Faso » a déclaré Mme Lee-Anne Hermann, Ambassadrice du Canada au Burkina Faso.

Le PAM est présent au Burkina Faso depuis 1967. Les financements reçus de ses différents partenaires permettent d’apporter une assistance aux personnes et communautés les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers le pays.

Les activités de ce programme des Nations-Unies avaient été suspendues par les autorités burkinabè, mais reprises après la signature du protocole d’accord entre ces derniers signé le 6 février 2023 .

A la date du 31 décembre 2022, ce 1 882 391 personnes déplacées sont enregistrées au Burkina Faso. 52% de ces personnes déplacées internes sont des enfants selon le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR).

Lire aussi: Burkina Faso : après une suspension de ses activités, le PAM signent un protocole d’accord avec l’Etat

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Ouagadougou : Des  suspects terroristes interpellés et des  armes saisies

La Coordination Opérationnelle pour la Sécurisation de la Ville de Ouagadougou a mené plusieurs opérations dans la capitale burkinabè entre le 1er mars et...

Burkina Faso :  les femmes sont les plus exposées au sous-emploi

Selon le rapport thématique 2023 sur l’ inadéquation entre le chômage et la structure informelle de l’économie burkinabè, les femmes sont les plus exposées...

Burkina : l’économie connaît une hausse de 3,0%

Le conseil des ministres s'est tenu le  22 mai 2024 à Ouagadougou. Il en ressort que l’année 2023 a connu une hausse de croissance...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...