Home Société Burkina Faso : décès d’Amadou Zapré, les auditeurs de la radio nationale...

Burkina Faso : décès d’Amadou Zapré, les auditeurs de la radio nationale pleurent la disparition d’une légende du micro

0

Le célèbre journaliste animateur, Amadou Zapré, a rendu l’âme dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 mai 2022 à Ouagadougou, à l’âge de 62 ans, des suites d’une courte maladie. Le défunt Zapré animait chaque dimanche l’émission culte “souvenir-souvenir” sur les antennes de la Radiotélévision du Burkina (RTB).

 Par Daouda Kiekieta 

Les auditeurs de l’émission souvenir-souvenir de la RTB/ radio n’entendront plus jamais la voix de l’animateur Amadou Zapré. Il a quitté le monde des vivants dans la nuit du 19 mai 2022 au Centre médical avec Antenne chirurgical (CMA) Paul VI à Ouagadougou.

La disparition de cet animateur hors pair à 62 ans, a créé une onde de choc mais aussi de souvenir chez ces milliers d’auditeurs qu’il tient en haleine depuis des années et des années dans tous les quatre coins du Burkina.

Ces auditeurs se comptaient dans toutes les couches socioprofessionnelles du Burkina en campagne comme en ville. Sa voix berçait les auditeurs tous les dimanches sur les antennes de la radio nationale au point où la radio s’est vue obligée de le garder devant le micro après sa retraite.

Cet animateur, dont ses anciens collègues et membres de sa famille pleurent, est né vers 1960 à Niamey au Niger. Après avoir obtenu son Brevet d’étude premier (BEPC) en 1979, il a fait ses études au centre de formation aux techniques d’information à Niamey d’où il sortit nanti d’un Certificat de formation aux techniques de production radiophonique.

De 1981 à 1985, il était animateur-production à la radio nationale du Niger, « La voix du Sahel ». Entré à Ouagadougou en 1986, il s’est immédiatement mis à la tâche à la radio « Entrer parler ».

C’est à partir de 1988 que l’homme fait ses premiers pas à la radiotélévision du Burkina (RTB). Il intègre la fonction publique le 05 janvier 2002 où il a été détaché l’année d’après à la RTB.

Son abnégation au travail lui a valu d’être décoré Chevalier de l’ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication en 2017.

Passionné de la Radio, il animait des émissions à la RTB radio et à la Radio Municipale de la commune de Ouagadougou (RMO). Il encadrait également des étudiants de l’Institut supérieur des technologies de l’information et de la communication (ISTIC) en programme radio. Même admis à la retraite, il ne manquait pas le rendez-vous avec ses auditeurs.

C’est donc une grande perte pour les auditeurs de ces deux radios. Les réactions de témoignage et hommage se sont multipliées du côté des auditeurs et de ses collaborateurs, depuis l’annonce du décès.

«Une grande voix s’est éteinte et nos cœurs sont meurtris. Tu nous manqueras à jamais. Durant ton passage à la radio, tu t’es donné corps et âme », a laissé entendre Nicolas Zigani, Directeur Général de la radio nationale, lors de la lecture de l’oraison funèbre pendant l’inhumation dans l’après-midi du 20 mai 2022 à Ouagadougou.

« Il fut un animateur très talentueux. Sur le plan social, il était très sympathique avec les jeunes que nous sommes. Comme on le dit, les grands hommes ne meurent pas et Amadou Zapré fait partie des icônes du monde de la communication du Burkina Faso », soutient de sa part, Xavier Belemgnegré, Rédacteur en chef de la RTB radio.

« Il nous a fait aimer la Radio à travers ses émissions le « Concert des auditeurs de radio” et “souvenir-souvenir” », indique un de ses auditeurs avant d’ajouter : « Il se déplaçait pour rencontrer des auditeurs de la radio. Un grand s’en est allé ».

« Zapré fait partie des personnes qui ont guidé mes premiers pas dans le métier. Je perds un grand frère, un mentor. Tu as souffert avec moi lors des moments difficiles. Merci pour tout », lâche Lassina Sawadogo, un de ses proches collaborateurs.

« La disparition de Amadou Zapré laisse un vide dans le cœur des auditeurs de la radio et ses amis et collègues », a déploré Alexis Konkobo, président d’honneur de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) dont le défunt était membre.

« Il va beaucoup nous manquer surtout au niveau de l’ambiance qu’il a su entretenir entre supporteurs et hommes de médias », déclare de son côté Sidiki Dramé, collaborateur.

Très engagé, le Monsieur Zapré était également manager de « RTB Volley Ball », une équipe sportive de la radio nationale. Ses coéquipiers ont salué sa mémoire à travers Abdoul Diallo, membre de l’équipe.

Un hommage lui a été rendu par ses collaborateurs ce dimanche 22 mai, entre 12h et 13h, au cours de l’émission « souvenir souvenir » qu’il animait chaque dimanche.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =