Home Société Burkina Faso :décès de Paul Miki Roamba, un journaliste professionnel et talentueux

Burkina Faso :décès de Paul Miki Roamba, un journaliste professionnel et talentueux

0

Le directeur général de Oméga médias, Paul Miki Roamba est décédé le samedi 10 septembre 2022 à l’hôpital de Tengandogo à Ouagadougou des suites de maladie.

Par Nicolas Bazié  

On ne le verra plus jamais dans les écrans de télévision. On ne l’entendra pas sur les ondes de radio. Paul Miki Roamba, un journaliste professionnel qui officiait comme directeur général d’Omega Médias et chroniqueur dans beaucoup de chaînes burkinabè a rangé définitivement son micro ce samedi 10 septembre 2022. Un coup dur pour le monde de la presse burkinabè et les populations qui suivaient ce journaliste avec plaisir. 

La disparition du journaliste à la quarantaine a plongé le monde des médias dans une grande consternation suscitant des réactions de tristesse dans tous les milieux.

«Il était jeune, jeune talentueux et professionnel…Une grosse perte pour la presse burkinabè», écrit l’ancien ministre de la communication Remis Fulgence Dandjinou.

« Disparition ce jour de Paul Miki Rouamba,  un ami ,un Homme dévoué, ainsi va la vie , ainsi va le monde. Un coup de massue», écrit aussi Ismaël Ouédraogo, le directeur général de la Télévision Burkina info qui a partagé des plateaux télé avec Paul Miki Roamba à la télévision BF1.

Le Directeur de publication de Libre info, Albert Nagreogo déplore «la disparition d’un grand journaliste infatigable et très professionnel. Il était très ouvert et respectueux avec tous ses confrères. C’est une perte énorme perte pour la corporation».

Qui était Paul Miki Roamba, l’homme qu’on pleure aujourd’hui ?

Figure emblématique du paysage audiovisuel burkinabè, Paul Miki Roamba est titulaire d’une maîtrise en sociologie de l’information et de la communication de l’Université de Ouagadougou (actuel université Joseph Ki-Zerbo).

Ce journaliste talentueux  a travaillé pour plusieurs médias burkinabè. De la radio à la télévision en passant par la presse écrite, Paul Miki Roamba a pu se construire un profil de «journaliste complet» au fil des années.

C’est en 2005 qu’il débute sa carrière journalistique aux éditions Le Pays comme journaliste-reporter. Travailleur et persévérant, il sera chef d’agence du journal à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays, et ce trois années durant. Il quitte Le Pays en 2010 pour le journal Le Quotidien, où il fait un bref passage d’une année en tant que tout premier rédacteur en chef.

Paul Miki Roamba qui tire ce 10 septembre sa révérence a fait son entrée à la télévision BF1 et y a travaillé durant quelques années . Il sortira de l’anonymat des papiers pour s’afficher dans les petits écrans en tant que présentateur du journal. Sa collaboration avec BF1 va durer trois ans. Dans cette télé, il a laissé ses empreintes comme journaliste, présentateur, et même chef des programmes.

C’est après son passage à BF1 qu’il rejoint la radio Ouaga FM et la télévision LCA. C’est au journal Notre Temps (aujourd’hui disparus) qu’il va d’abord officier avant d’être affecté à la Radio Ouaga FM le 1er février 2016, en tant que Directeur de la rédaction. 

Quelques années après il devient le Directeur général de la télévision LCA appartenant au même groupe de médias que Ouaga Fm. Sa mission à la tête de LCA ne dure pas.

Le groupe Edifice lui fait appel pour le service communication. A ce poste, il rend quelque temps après sa démission. Paul Miki Roamba devient plus tard le Directeur général de Oméga Médias.

Lire aussi: Burkina Faso: Ouezzin Louis Oulon quitte la tête d’Oméga Média pour Paul Miki Roamba 

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 27 =