spot_img

Burkina: une garantie souveraine de 124 milliards FCFA pour acquérir du matériel militaire

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement burkinabè a adopté, en conseil des ministres, le 27 mars 2024, un décret portant autorisation d’octroi d’une garantie souveraine au profit de la Société Baykar Makina San. Ve Tic. AS Corporation. Ceci dans le but d’acquérir de matériels de défense et de sécurité au profit des Forces armées nationales.

Par Nicolas Bazié

En conseil des ministres du 27 mars 2024, l’État burkinabè décide de signer un nouveau contrat avec la société turque Baykar Makina San. Ve Tic. AS Corporation.

Pour cela, un décret autorisant l’octroi d’une garantie souveraine à la Société, pour l’acquisition de matériels de défense et de sécurité au profit des Forces armées nationales a été signé.

Le montant de la transaction porte sur la somme de 207 millions 836 mille 335 USD, soit environ 124 milliards 684 millions 321 mille 964 F CFA.

Le gouvernement explique que « l’adoption de ce décret permet la finalisation du contrat avec ladite société en vue du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité».

Ce n’est pas la première fois que l’Etat burkinabè octroie une garantie de souveraineté à une société pour acquérir du matériel militaire.

On s’en souvient. Le 1er mars 2023, le gouvernement a accordé une garantie de souveraineté de 252 milliards 795 millions 735 mille 523 FCFA à IB Bank (une institution financière locale de l’homme d’affaires burkinabè, Mahamadou Bonkoungou, PDG du groupe EBOMAF ndlr), en contrepartie de sa garantie bancaire pour l’acquisition du matériel mentionné dans le contrat.

Il s’agit d’un contrat signé entre l’Etat burkinabè et la société turque Company Raykar Makina Sanayi Ve Ticaret Sikett.

Que faut-il savoir de la garantie souveraine?

D’une façon générale, la garantie souveraine se définit comme le type de garantie fournie par un Etat qui vise à décharger une tierce partie de sa responsabilité dans l’hypothèse où cette tierce partie manquerait à ses obligations.

Cela s’entend donc du fait que lorsque la garantie est octroyée, l’Etat assumera uniquement la charge des obligations du débiteur principal, en cas de défaut de paiement ou d’inexécution de son obligation par ce dernier, au titre de son contrat avec le créancier.

Les garanties présentent l’avantage d’être des instruments de rehaussement de crédits efficaces sans impact direct sur les finances publiques.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...
spot_img

Autres articles

Soutenance de thèse de doctorat en médecine : Youssef Ouédraogo obtient la mention très honorable

Ibrahim Youssef Lucas Ouédraogo a soutenu sa thèse de Doctorat d’État en Médecine à l’Université Joseph -Ki Zerbo de Ouagadougou. C’était au cours d’une...

Togo/Élections:  650 millions FCFA pour soutenir les candidats 

Dans le cadre des élections législatives et régionales prévues le 29 avril 2024 au Togo, le gouvernement a débloqué la somme de 650 millions...

Burkina/Ziniaré : le directeur régional des Mines Anselme Dabiré prend fonction

Le nouveau directeur régional des mines et carrières de la région du plateau central, s’appelle désormais Anselme Dabiré. Ingénieur des travaux et des mines,...

Burkina: Bientôt une centrale solaire à Donsin

L' Assemblée Législative de Transition (ALT) a unanimement approuvé le mardi 16 avril à Ouagadougou, le projet de loi portant autorisation de ratification de...

Coopération : Le Mali obtient 150 millions de litres de gasoil du Niger

Le Mali et le Niger ont signé un accord de partenariat le lundi 16 avril 2024 à Koulouba,  visant à vendre 150 millions de...