Home Société Burkina Faso : Des citoyens sensibilisés sur les techniques d’identification des engins...

Burkina Faso : Des citoyens sensibilisés sur les techniques d’identification des engins explosifs improvisés à Fada N’Gourma (Est)

0
Engins explosifs improvisés
Des citoyens sensibilisés sur les techniques d'identification des engins explosifs improvisés à Fada N’Gourma

Une trentaine de citoyens œuvrant dans l’humanitaire et le domaine de l’éducation a été sensibilisée aux techniques d’identification des engins explosifs improvisés le mercredi 16 novembre 2022 à Fada N’Gourma, dans la région de l’Est du Burkina

Par Coulidiati Soanguipali(correspondant  N’Gourma)

Deux fillettes ont été tuées à Thion, dans la province de la Gnagna, dans l’est du Burkina Faso, dans des explosions d’engins explosifs improvisés (EEI) le 27 octobre 2022. Comme ces deux victimes, au moins trois cents personnes ont été tuées dans des conditions similaires entre 2017 et 2022.

Dans le but de prévenir des cas de victimes d’engins explosifs improvisés, l’Association pour la promotion rurale du Gulmu (APRG) et le Cadre de concertation régional pour la gouvernance et la sécurité (CCRGS) ont organisé une séance de sensibilisation à l’identification des EEI au profit d’une trentaine de personnes

Les participants ont eu droit à deux communications et à une séance de reconnaissance sur le terrain de la présence d’engins explosifs improvisés.

La première communication a porté sur la définition et la présentation des différents types d’engins explosifs improvisés.

Les participants peuvent, désormais, grâce aux enseignements reçus, identifier les engins explosifs conventionnels et ceux non conventionnels.

“Les impacts traumatiques et la menace des EEI au Burkina Faso” a été le thème du deuxième exposé présenté au public cible de la sensibilisation.

De cette présentation, il est ressorti que les impacts des EEI peuvent entraîner des blessures graves ou la mort.

Mme Wali Odette Lankoandé, une des femmes ayant suivi la séance de sensibilisation a déclaré : « Grâce à cette formation, je suis sûre que nous allons éviter les dangers liés aux EEI et sensibiliser autour de nous sur comment vivre en situation d’alerte. »

M. Dahanli Coulidiati, un autre participant, a, lui, loué la formation en ces termes : « La formation est la bienvenue, parce que nous saurons distinguer les différents points suspects et nous nous comporterons en conséquence. »

Le directeur de l’APRG, M. Issa Tankoano a expliqué les raisons de l’organisation de cette sensibilisation sur les engins explosifs improvisés et donné des conseils aux participants.

Lire aussi: Burkina Sécurité : plusieurs terroristes tués, des engins explosifs improvisés détruits par l’armée burkinabè

Il explique: “Nous intervenons dans toute la région de l’Est dans le cadre de nos activités et nous sommes obligés de faire des déplacements. Après avoir eu le privilège de suivre la formation sur la lutte contre les mines, nous nous devons, à notre tour, de partager nos connaissances avec les personnes déplacées internes ainsi que nos collaborateurs.”

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 − 1 =