Home Diplomatie Burkina Faso/Diplomatie: visite du Président Ibrahim Traoré  au Mali, la question sécuritaire...

Burkina Faso/Diplomatie: visite du Président Ibrahim Traoré  au Mali, la question sécuritaire au cœur du voyage 

0
Ibrahim Traoré  au Mali
Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré

Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré effectue, ce mercredi 2 novembre 2022, à Bamako, la capitale de la République du Mali, sa première visite officielle, annonce la direction de la présidence du Faso. C’est un déplacement qui entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme entre les deux pays. 

Par la Rédaction 

Le chef de l’État burkinabè Ibrahim Traoré devrait atterrir à l’aéroport international Modibo Keita de Bamako dans l’après-midi. Cela intervient un mois après sa prise du pouvoir par un coup d’État.  

En se rendant dans ce pays voisin, le capitaine Ibrahim Traoré entend «intensifier» avec son homologue malien, le colonel Assimi Goïta, «la lutte contre les groupes armés terroristes qui endeuillent les deux nations.»

Convaincu qu’aucun pays ne peut vaincre seul les groupes  armés qui sont extrêmement mobiles, le Chef de l’État burkinabè veut insister sur le renforcement de la coopération bilatérale et la mutualisation des moyens de combat, indique une note de la présidence du Faso. 

L’ex président de la Transition burkinabè Paul Henri Damiba avait aussi effectué le 3 septembre dernier, sa première visite officielle au Mali. Le renforcement des liens de coopération sécuritaire et la lutte contre le terrorisme étaient également au menu. 

Bien avant cela, le président Damiba avait envoyé des missi dominici composés de plusieurs membres de son premier cercle pour parler justement de la coopération sécuritaire. Il s’agit notamment du chef d’escadron Serge Thierry Kindrebeogo, son directeur de cabinet, le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, commandant des opérations du Théâtre national ainsi que le lieutenant-colonel Daba Naon, commandant de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers. 

A noter que le Mali et le Burkina Faso partagent 1200 kilomètres de frontières communes. C’est peut-être pour mieux sécuriser ces frontières dans ce contexte marqué par le phénomène du terrorisme que les autorités burkinabè veulent renforcer la coopération opérationnelle entre les forces armées respectives. 

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 + 27 =