spot_img
spot_img

Burkina Faso : droits des enfants en temps de crise, le ministère de la Communication outille des journalistes à Kaya

Publié le : 

Publié le : 

Une trentaine de journalistes, venus de plusieurs régions du Burkina Faso, participent à un atelier de formation sur la situation des enfants en temps de crise, du 2 au 4 novembre 2023 à Kaya, dans le Centre-Nord. Il est organisé par le ministère de la Communication et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) afin de sensibiliser les acteurs des médias sur les difficultés que vivent les enfants déplacés internes.

Par André-Martin Bado

Cette formation est organisée dans le but sensibiliser les acteurs des médias aux droits des enfants et aux risques auxquels ils sont exposés en temps de crise.

Selon le directeur général adjoint de la Direction générale de la communication et des médias (DGCM), Frédéric Somé, la crise sécuritaire et humanitaire qui sévit au Burkina Faso a contraint plus de 2 millions de personnes à fuir leurs localités. Au nombre de ceux-ci, a-t-il dit, il y a plus de 60 % qui sont des enfants.

Ces enfants sont confrontés à de nombreux risques, notamment la violence, les mariages précoces, les mutilations génitales féminines, la déscolarisation, la mendicité et le chômage. « Face à cette situation, il est important de sensibiliser les journalistes aux droits des enfants en temps de crise », a déclaré M. Somé.

Burkina enfants crise journalistes
Le directeur général adjoint de la Direction générale de la communication et des médias (DGCM), Frédéric Somé

Pour lui, les journalistes ont un rôle important à jouer pour informer le public sur la situation des enfants et pour promouvoir la protection de leurs droits.

Quant au choix de la ville de Kaya pour abriter cette formation, le Directeur régional de la communication du Centre-Nord, Wenceslas Yoni, a expliqué que la région du Centre-Nord est l’une des régions les plus touchées par l’insécurité.

«Elle est la deuxième région qui accueille le plus grand nombre de personnes déplacées internes (PDI), derrière la région du Sahel » a-t-il déclaré. C’est pourquoi, il soutient que : « le nombre d’enfants victimes de la crise sécuritaire augmente et la situation devient de plus en plus préoccupante ».

M. Yoni a ensuite remercié le ministère de la Communication et l’UNICEF pour avoir porté leur choix sur la ville de Kaya pour la tenue de cette formation.

le directeur général adjoint de la Direction générale de la communication et des médias (DGCM), Frédéric Somé
Une vue partielle des participants à la formation sur les droits des enfants

Il a invité l’ensemble des journalistes à une participation active aux échanges et aux travaux de cet atelier afin d’en tirer profit.

Au cours de cette formation, les journalistes participants seront sensibilisés aux droits des enfants, aux conséquences de la crise sécuritaire sur les enfants, et aux mécanismes de protection de l’enfance.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...
spot_img

Autres articles

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...