Accueil Culture Burkina Faso: élection à la présidence de la CENI, qui est le...

Burkina Faso: élection à la présidence de la CENI, qui est le Sao Naaba dont l’opposition récuse?

Burkina Politique CENI Sao Naaba Opposition
Le Sao Naaba,Bonaventure Dimsongdo Ouédraogo commissaire CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) doit designer un nouveau président mais un bras de fer oppose l’opposition politique au ministère de l’Administration territoriale, ministère de tutelle de cette institution. Le débat porte sur le choix de la personne de Sao Naaba, chef de canton, Commissaire représentant la société civile. L’opposition met en cause son appartenance politique, le MPP parti au pouvoir, qui altère son rôle de société civile. Mais qui est le Sao Naaba à l’Etat civil Bonaventure D. Ouédraogo?

Par La Rédaction

Son nom est sur toutes les lèvres des acteurs politiques burkinabè depuis l’annonce de l’élection du Président de la CENI. Il s’agit du Sao Naaba, Sao est une commune rurale située dans la province du Kourwéogo à une cinquantaine de kilomètres au nord de Ouagadougou. Son chef de canton, est Naaba Kango (Sao Naaba avec une trentaine d’année de règne) appelé Bonaventure Dimsongdo Ouédraogo à l’état civil.

Ce chef coutumier règne sur une grande partie de la province du Kourweogo pour ne pas dire sur l’ensemble territorial provincial. Outre son autorité coutumière, c’est aussi un homme politique depuis le régime de Blaise Compaoré. Il a été militant du Congrès pour la Démocratie et le Progrès(CDP ancien parti au pouvoir) jusqu’à la chute du régime Compaoré en 2014.Comme plusieurs autres chefs coutumiers, il fut Conseiller municipal puis député CDP pendant deux législatures au cours de laquelle, il fut membre de la Commission des Affaires Générales Institutionnelles et des Droits Humains (CAGIDH). En janvier 2008,il fut nommé à la présidence de la Haute cour de justice.

En 2011 Blaise Compaoré avait crée en place le Conseil Consultatif des Reformes Politiques (CCRP) chargé déjà de mener les réflexions sur les reformes majeures politique. A cette occasion le Sao Naaba fut désigné par la chefferie coutumière du Burkina comme chef de délégation dans cette instance. Il jouit de la sympathie chez le Mogho Naaba Baongo et le Larlé Naaba Tigré ministre du Mogho Naaba Baongo.

La politique n’a pas de secret pour le Sao Naaba. Après la chute du régime Compaoré les 30 et 31 octobre 2014,il s’est rallié au MPP, le parti au pouvoir. Il s’est même montré très actif lors de la campagne du MPP aux dernières élections du 22 novembre 2020. C’est sur ce coup d’ailleurs que les partis politiques de l’opposition récusent sa désignation comme Commissaire de la CENI au nom de la société civile.

Le Sao Naaba, Bonaventure Dimsongdo Ouédraogo connait également l’administration burkinabè. Celui ci a fait sa formation professionnelle de cycle A à l’ENAM après un passage au ministère de l’industrie du commerce et de l’artisanat. Il a soutenu son mémoire de Cycle A sous le thème: Inspection générale d’Etat, les enjeux et les défis du contrôle administratif au Burkina.

Il a aussi été secrétaire général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU). il est porté depuis quelques années à la tête du comité d’orientation de la revue “Racine” qui fait la promotion des valeurs culturelles et la chefferie traditionnelle.

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
22 + 11 =