Home Sécurité Burkina Faso: hommages aux gendarmes des groupes d’action rapide de surveillance et...

Burkina Faso: hommages aux gendarmes des groupes d’action rapide de surveillance et d’intervention (GARSI)

0

Plusieurs gendarmes ont reçu le mercredi 8 juin 2022 au camp Paspanga à Ouagadougou, les hommages de la hiérarchie. Cette cérémonie dédiée aux gendarmes des Groupes d’action rapide de surveillance et d’intervention (GARSI) de Barani et de Toéni dans la région de la Boucle du Mouhoun marque la fin de leur mission.

Par Tatiana Kaboré

Après trois ans sur les théâtres d’opérations contre le terrorisme, les premiers éléments des GARSI de Barani et de Toéni sont en fin de mission.

La Gendarmerie Nationale à travers cette cérémonie a voulu leur rendre hommage, «en signe de reconnaissance pour leurs nombreuses victoires engrangées sur les théâtres d’opérations».

Au nombre de deux cent quarante (240) au déploiement, les hommes de ces unités spécialisées dans la lutte contre le terrorisme ont perdu dix (10) des leurs.

Cependant, le bilan des trois ans des hommes du Lieutenant-colonel Evrard Somda est satisfaisant. Durant leur mission 455 terroristes ont été interpellés, 69 engins explosifs neutralisés, démantèlement de 24 bases terroristes selon des chiffres de la gendarmerie nationale.

Ils ont mené 126 actions offensives, 377 infiltrations et 288 escortes effectuées. Les GARSI ont subi six embuscades et enregistré trois attaques sur leurs bases.

Outre ces actions opérationnelles, ils ont aussi mené des actions civilo-militaires au profit des populations. L’on pourrait citer les soins médicaux, les dons de vivres, les cours d’appuis aux scolaires en difficultés, à cause de l’absence des enseignants ainsi que la sécurisation des lieux de culte lors des prières.

La cérémonie d’hommage a été rendue par le Lieutenant-Colonel Hamza Tidiane Ouattara,Commandant de la Légion Spéciale de la Gendarmerie Nationale. Représentant les commandants des GARSI de Barani et de Toéni, le capitaine N’do Landry a rendu un hommage à leur collègues tombés sur le champ d’honneur.

Tout en rassurant ses hommes, sur la réussite de leur mission, il a salué leurs collègues gendarmes, les autres forces de défense et de sécurité ainsi que les populations de Barani et de Toéni pour leurs soutiens et collaborations multiformes.

De son côté, le Chef d’État-Major de la Gendarmerie Nationale le Lieutenant-colonel Évrard Somda a rappelé l’origine de la création du GARSI qui remonte d’un voyage d’études qu’il a effectué en Logrogno en Espagne pour y visiter les Groupes d’Actions Rapides espagnols. Pour le premier responsable de la Gendarmerie Nationale, «les deux unités GARSI ont été au Burkina Faso les cobayes qu’il a jugés robustes, flexibles et polyvalents».

« Vous pouvez être fiers d’eux. Dites à leurs enfants que leurs papas sont des héros », a laissé entendre le Lieutenant-colonel Évrard Somda s’adressant aux épouses et proches des gendarmes.

Les Groupes d’action rapide de surveillance et d’intervention (GARSI), sont des unités opérationnelles. Ils ont pour missions essentielles la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée dans les zones frontalières.

Lire aussi : Sécurité nationale : Le Colonel Major Omer Bationo, prend langue avec la Gendarmerie nationale

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 3 =